La célébration eucharistique de ladite solennité a été présidée par le Père Herménégilde COYITUNGIYE, Recteur du Sanctuaire, accompagné de deux autres prêtres venus d’ailleurs. La Chorale Saint Nicolas de Flüe entonnait les chants liturgiques. Les saintes écritures étaient tiré successivement du ………..

Au début de la messe, le Célébrant a rappelé aux fidèles que cette messe de la Sainte Trinité arrive au moment où nous sommes en train de célébrer l’anniversaire de notre église qui totalise 20 ans d’existence. C’est une bonne occasion de rendre grâce au Seigneur de nous avoir donné cette église afin que nous y soyons abondamment bénis. Le jour de l’inauguration de cette église, beaucoup d’entre vous étaient ici. La devise du jour à l’époque était celui-ci : « Vous êtes des pierres vivants » prononcée par le Feu Père Otmar lors des cérémonies d’ouverture de cette église le 26 mai 2002 par Mgr Évariste NGOYAGOYE, Archevêque du Diocèse Bujumbura de l’époque.

Beaucoup de fidèles me demandent le pourquoi de la présence de ces trois pierres à l’entrée à côté de la fondation de l’Eglise. Que signifie ces trois pierres ? Ces trois pierres nous rappellent le jour de l’inauguration de cette église dénommé église de la Sainte Trinité. Vingt ans d’existence vous entendez que nous sommes proches de la célébration du jubilé de 25 ans. L’arrivée de cette église de la Sainte Trinité était comme un signe où la Vierge Marie trouvait l’occasion d’agrandir son Sanctuaire afin que tous les pèlerins qui y viennent pour prier puissent trouver l’espace suffisant où prier le bon Dieu.

Durant les vingt ans, nous avons gagné beaucoup de dons entre autre les couples de jeunes mariés qui ont fondé leurs foyers en passant dans cette église, les Pères de Schoenstatt et ceux des autres congrégations qui ont été ordonnés prêtres dans cette église-même, les Sœurs et Frères de différentes communautés qui ont passé ici, les séminaires  de prières organisés, les visites des pèlerins de différents coins du pays et même venus de l’étranger, les nombreuses journées et semaines bibliques organisées à l’endroit des pèlerins, les bonnes actions faites à travers tous les personnes démunies et vulnérables, a-t-il conclu.

Homélie

Partant des saintes écritures, la Sainte Trinité que nous sommes en train de célébrer aujourd’hui est un mystère qui est difficile à comprendre pour les uns. La preuve est que beaucoup de gens non croyant disent que nous les Chrétiens, nous prions les trois personnages, ce qui n’est pas vrai. C’était à partir de la sagesse que Dieu a créée l’homme en son image dans cette Trinité-même. C’était encore lors de la création, après avoir créé l’homme, Dieu ajouta qu’il n’est pas bon que l’homme soit seul, nous lui ferons son semblable. Le « Nous » montre que Dieu parle aux autres personnes qui sont Jésus son Fils et le Saint Esprit. Avec ce mystère de la Sainte Trinité, voyons comment nous sommes protégés par ces trois personnages qui forment un seul Dieu et que ce Dernier nous donne tout ce que nous demandons afin de rendre gloire à notre Dieu Tout Puissant. Au moment où Jésus voulait monter au ciel, il a déclaré à ces disciples qu’il ne les laissera pas seuls, qu’il va leur envoyer l’Esprit Saint afin qu’il puisse continuer à les rappeler tout ce que Jésus les a enseignés. Les trois colonnes qui soutiennent cette même église font cette référence.  Ceci pour dire que nous devrons vivre en harmonie pour mieux soutenir cette charpente. Sinon la charpente pourrait tomber d’un côté ou de l’autre s’il n’y a pas une bonne collaboration entre elles. Cette Sainte Trinité nous rappelle encore les différents dons que le Saint Esprit nous donne chacun à son degré afin que nous puissions nous compléter mutuellement dans notre vocation. Personne ne peut pas vivre sur cette terre étant seul, l’un a besoin de l’autre pour se compléter. L’un complète l’autre, suivant nos dons qui diffèrent, une franche collaboration entre nous est nécessaire pour bien réaliser nos projets. Dieu est amour et fidèle en tout et partout. Il nous a donné la vie sans regarder notre appartenance religieuse, ethnique, notre provenance.

Que la Vierge Marie nous montre les bienfaits de la Sainte Trinité. Que chacun de nous apporte sa contribution afin de bâtir une église des frères et sœurs dans l’Unité du Saint Esprit. Que la Vierge Marie, Reine de la Paix et la Réconciliation prie pour nous afin que nous puissions vivre cette Sainte Trinité pour toujours, Amen.

Vers la fin de la messe, le Père COYITUNGIYE a accordé la parole au responsable de « MUKAMA MENYEKANA » au Mont Sion Gikungu pour parler en peu de mot les biens fondés de l’Ecole Biblique entre autre la nouvelle évangélisation, l’apprentissage des petits enfants, les bonnes façons de lire la Bible, servir de bons exemples aux autres chrétiens de l’entourage. Pour clore, le Père Herménégilde a remercié la Chorale Saint Nicolas de Flue pour avoir bien chanté la chanson qui avait été chantée pendant le moment d’ouverture de cette Eglise pour mémoire.

Frédéric NIMBONA