L’an deux mille vingt et un, le dix-huitième jour du mois de février, deuxième jour du Carême après le mercredi des cendres, au Mont Sion Gikungu, la famille de Schoenstatt a célébré une messe de Renouvellement de l’Alliance d’Amour, Alliance conclue avec la Mère Trois fois Admirable, présidée par le Recteur du Sanctuaire Reine de la Paix et Réconciliation  de Mont Sion Gikungu, Père Hermenegilde COYITUNGIYE, dans la grande église dédiée à la Sainte Trinité.

Dans son homélie, le célébrant de la messe, Père Hermenegilde COYITUNGIYE, a chaleureusement accueilli tous les pèlerins au Sanctuaire de la Paix et Réconciliation. Au cours de cet accueil, le Père Hermenegilde COYITUNGIYE leur a rappelé que le Carême déjà commencé, caractérisée par le jeûne ; la prière et le partage, est une Période d’importance capitale à tous les fidèles. Ces caractéristiques, une fois bien pratiquées, contribuent à la conversion interne vers la spiritualité qui nous conduit vers l’unité parfaite avec Dieu, notre Créateur, a-t-il dit. A cet effet, la Sainte Vierge Marie, Mère Trois fois Admirable de Schoenstatt, nous est donnée comme une accompagnatrice. Ainsi, nous sommes heureux de nous rencontrer pour contempler ses bienfaits quotidiens et spécialement son intercession et sa protection pendant la période terrible dans laquelle nous vivons avec cette pandémie de Corona virus. Nous sommes aussi heureux de nous rencontrer pour renouveler l’Alliance d’Amour conclue avec elle, a-t-il ajouté.

Beaucoup d’études diversifiées, basées sur les techniques scientifiques humaines, se mènent du jour au jour pour la détection de l’origine de cette pandémie de Corona Virus, mais personne ne parvient à trouver sa source mais dans l’entre temps, elle continue à faire trembler le monde. Toutefois, ce qui est très dangereux pour le monde et l’Eglise n’est pas seulement cette pandémie, a-t-il fait savoir. Soyons toujours prudents et conscients de savoir que chaque moment de difficultés exceptionnelles nous révèle la conversion interne. Selon le Père Kentenich, Père fondateur de la famille de Schoenstatt, chaque moment de persécutions correspond bien à un moment de défendre avec toutes nos forces la Sainteté du quotidien. Durant ce moment, Dieu attend de nous un témoignage que nous l’avons vraiment connu et la conversion vers la Sainteté  du quotidien partout et en tout, a-ajouté le Père COYITUNGIYE Hermenegilde.

En renouvelant notre Alliance d’Amour conclue avec la Sainte Vierge Marie, sachons l’assiéger dans notre vie dans nos jours. Le Père fondateur de la famille de Schoenstatt nous enseigne en disant ainsi : « Si nous tenons consciemment au cœur l’Alliance d’Amour à un niveau de se donner tout entier à la Mère Trois fois Admirable, nous pouvons avoir en nous l’espérance que la victoire sur toutes nos situations de persécutions variées nous est facilement accessible ». Le Père Kentenich affirme que la Mère Trois fois Admirable de Schoenstatt se glorifie à Schoenstatt comme elle le fait dans les lieux d’apparition habituellement connus. Et c’est ainsi qu’elle se manifeste au Mont Sion Gikungu, a-t-il fait savoir. Toutes fois, à cette manifestation de Marie à travers notre vie, notre contribution est incontestable. Elle a besoin que nous la montrions que nous l’aimons vraiment. A cet effet, elle nous dit : « ne vous préoccupez plus de l’accomplissement de vos souhaits ! » et elle ajoute encore « j’aime ceux qui m’aiment ». Ainsi pour dire que sauvegarder l’Alliance d’Amour à un niveau propre pour chacun consiste en la Providence divine et accepter des effets de cette croyance profonde dans la vie.  Nous sommes appelés à être des instruments dociles de Marie et de Dieu pour pouvoir contribuer à la transformation du monde actuel en un monde digne d’être de Dieu, c’est-à-dire accomplissant correctement la volonté de Dieu. Cela n’est possible que par la sauvegarde de l’Alliance d’Amour à un niveau extraordinaire, et par l’inscription de notre cœur dans le cœur de Marie , a dit le célébrant de la messe.

Tenant compte de la parole de Dieu du jour, nous constatons que nous sommes appelés à aimer le Seigneur de tout notre cœur, si non, nous finirons par « mourir ». Dans l’Evangile, Jésus nous appelle à laisser tout pour le suivre. A ce propos, Marie veut de nous le gardiennage de l’Alliance d’Amour, ce qui constitue une grande part pour notre adhésion dans l’unité parfaite avec Jésus, nous aidant ainsi à entrer dans ce vrai amour de tout notre cœur avec Dieu.

En concluant son homélie, le Père Hermenegilde COYITUNGIYE a interpelé tous les participants à se remettre en relation avec la volonté de Dieu pour ainsi inscrire leur cœur dans celui de Jésus, en emboîtant le pas à Marie qui a été avec son Fils Jésus Christ durant toutes les circonstances de sa vie sur la terre, pour bien vivre le partage, la prière et le jeûne. En plus, il leur a demandé de multiplier les contributions dans le capital de grâces par les services et les actes de miséricorde durant toute la période de carême afin d’être juste, vrai et lumière du monde en consolidant la fraternité universelle partout.

Signalons qu’après son homélie a suivi le rite d’offrir les contributions au capital de grâces et la messe a continué comme à d’habitude.

 

HAKIZIMANA Sédecky