La messe de 10h :00 a été célébrée par le Père Herménégilde COYITUNGIYE.  Les textes lus ont été respectivement tirés de : Gn22, 1-2 .9-13.15-18 ; Rm8, 31b-34; et Mc 9,2-10.

Lors de l’homélie, le célébrant a commencé par rappeler que la Parole nous dit que DIEU est toujours avec nous et qu’il nous appelle d’aller à sa rencontre à la montagne. Afin de faire mieux comprendre ces lectures, il les a expliqués en deux parties:

  1. LA PERIODE DU CAREME: C’est le temps de se repentir. Ici nous pouvons nous demander comment Abraham a donné son fils comme aumône. Il ne s’est pas trop demandé, il n’a fait que ce que DIEU lui a demandé de faire. Souvent nous oublions que c’est DIEU qui nous a donné tout ce que nous avons. Nous connaissons bien les techniques de demander, il nous faut bien apprendre les techniques de donner. Abraham voulait donner son fils, sans peur, il voulait accomplir ce que DIEU lui a demandé. Que pouvons-nous faire ? Heureux est celui qui est digne est fier de ce que DIEU lui a donné.

 

  1. LE MONT TABOR NOUS INITIE A MONTER LE MONT DE GOLGOTA: Il nous est très bénéfique de prendre souvent du temps pour les pèlerinages, d’aller loin de ce qui nous éloigne à DIEU, pour que nous puissions prier comment Jésus aimait aller dans les montagnes. Il nous faut prendre du temps pour écouter DIEU. Les réseaux sociaux occupent une grande partie dans nos vies. Pourquoi ne pas utiliser ce temps pour aller à la rencontre avec DIEU. Seul Jésus peut soulager les gens, les détenus, les malades, ceux qui sont fatigués …

La sainte Vierge Marie a tout laissé pour que la volonté de DIEU s’accomplisse, si seulement nous pouvons être comme elle a t-t-il conclut.

En outre, dans cette messe le célébrant nous a présenté la commission des lecteurs de la sainte Ecriture lors des célébrations liturgiques. Et après la messe, comme c’était le dernier dimanche du mois il y a eu un pèlerinage vers le sanctuaire de la paix et réconciliation de Mont Sion Gikungu.