La célébration eucharistique du Troisième Dimanche du Temps Ordinaire au Sanctuaire Marial  Reine de la Paix et la Réconciliation de Mont Sion Gikungu, a été marquée par la  célébration de la « Parole de Dieu ». La messe a commencé par la procession solennelle  avec la Parole de Dieu.  Au devant était les Thuriféraires et la Croix, puis venaient 4 personnes (deux hommes et deux femmes) portant la Sainte Bible, puis venaient 10 personnes  (lecteurs) portant les bibles ouvertes.  Après venaient  8 personnes qui allaient proclamer la Parole de Dieu sur les quatre stationnements le long de la procession; puis venait la chorale Sainte Maria Goretti qui animait les chants liturgiques ; et enfin, venaient les servants de messe et les prêtres. Avant la messe, le célébrant principal a alors pris la sainte Bible dans les mains et l’a soulevée en la montrant aux fideles qui, à leur tour acclamaient avec enthousiasme, avant de la déposer dans une place qui était bien préparée.

Les saintes écritures du jour étaient tirées de : la première lecture était celle de Jonas 3, 1-10,  le Psaume 24; la deuxième lecture était tirée de la première lettre de saint Paul aux Corinthiens 7, 29-31 ; et la troisième lecture était tirée de l’évangile de Jésus Christ selon Saint Marc 1, 14-20.

Homélie

Dans son homélie, le père recteur du sanctuaire, Herménégilde Coyitungiye a annoncé que nous sommes tous venus comme des pèlerins ensemble avec la Parole de Dieu, ce deuxième jour de la célébration de la Parole de Dieu, depuis que le Pape François l’ait instauré le 30 Septembre 2019, un jour où l’Eglise, par coïncidence, célèbre Saint Jérôme qui a très profondément médité et aimé la Bible. Saint Jérôme a aussi pris le temps de traduire toute la Bible en Latin (la langue qui était alors la plus répandue et accessible).  Le Pape en instaurant ce jour s’est basé sur le voyage que Jésus a fait ensemble avec les disciples d’Emmaüs, «Il leur dit alors  ‘ Esprits sans intelligence ! Comme votre cœur est lent à croire tout ce que les prophètes ont dit ! Ne fallait-il pas que le Christ souffrît cela pour entrer dans sa gloire ?’ Et, partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur interpréta, dans toute l’Écriture, ce qui le concernait »  (Luc 24, 25-27).  Par après Il est allé voir les autres Disciples  pour les renforcer et leur donner une mission, «  Alors il leur ouvrit l’esprit, afin qu’ils comprissent les Écritures. ….., et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem. Vous êtes témoins de ces choses» (Luc 24, 45. 47-48). Il était vraiment très opportun que ce jour soit instauré pour  qu’il nous soit comme une lumière pour comprendre  la Parole de Dieu, a-t-il conclut le recteur.

C’est très important alors que chacun rentre avec la parole et prenne une décision de conversion comme les gens de Ninive, de Corinthe et de Galilée.  C’est la puissance de la Parole de Dieu qui a changé les gens de Ninive. On se souvient tous comment tout s’est passé avec Jonas. C’est très étonnant comment il nous est très facile de nous rebeller contre Dieu depuis le premier mauvais exemple d’Adam et Eve. Ceux derniers ont choisi d’écouter le serpent plutôt que Dieu. Mais aussi nous voyons comment Dieu manifeste la puissance de sa parole, et comment cette parole change les cœurs des gens de Ninive : « Et les hommes de Ninive crurent Dieu, et proclamèrent un jeûne, et se revêtirent de toiles de sac, du plus grand au plus petit d’entre eux. … Et Dieu vit leurs œuvres, qu’ils revenaient de leur mauvaise voie. Et Dieu se repentit du mal qu’il avait parlé de leur faire et il ne le fit pas » (Jonas3, 5.10).  Et toi, est-ce que tu sens que la Parole de Dieu te pénètre vraiment  et te change ?

Concernant les fléaux qui sévissent dans le monde actuellement, inclus Coronavirus, voyons bien que nous n’avons pas notre part la dedans. Même une ou deux personnes peuvent amener des catastrophes pour tout le monde. « Encore 40 jours et Ninive sera renversée. », voyons bien que les jours ne finissent pas avant notre conversion. Maintenant les scientifiques du monde cherchent à trouver l’origine de Coronavirus puisqu’ils pensent que c’est la création de l’homme.  Et maintenant on parle partout de confinements, on ne se salue plus, et pire on ne se rassemble plus pour prier. N’est-ce pas ça le travail de Satan ? N’est-ce pas ça une calamité?

En deuxième lieu, les Saintes écritures aujourd’hui nous recommandent de tout abandonner à cause de l’Evangile.  C’est là où Jésus a commencé le premier jour de son enseignement, « Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle» (Marc 1, 15). Les premiers disciples ont été touchés ; « Aussitôt, ils laissèrent leurs filets, et le suivirent » (Marc 1, 18).  Et Saint Paul avertit les Corinthiens que le temps est limité et que les choses de ce monde sont éphémères,  « Frères, je dois vous le dire : le temps est limité. Dès lors, que ceux qui ont une femme soient comme s’ils n’avaient pas de femme …» (1 Cor 7, 29). Personne ne part dans l’autre vie avec l’or et l’argent, seul l’amour te suivra dans l’au-delà, non pas les parents, les filets, les biens matériels. Ceux qui dédient leurs vies aux démons, ou sacrifient leurs enfants aux mauvais esprits, … tout cela va être leur perdition.  Le temps est accompli, convertissez-vous et croyez en la Bonne Nouvelle.

Le Père Herménégilde a terminé son homélie en invitant les chrétiens à contempler la Vierge Marie, elle qui a été notre modèle dans la foi, « Je suis la servante du Seigneur ».  C’est dégoutant, c’est révoltant d’être esclave de Satan, d’être des esclaves des gens puissants de ce monde au lieu d’être des servants de Dieu, a fait remarque le célébrant principal.  Implorons alors notre mère céleste pour qu’elle intercède pour nous auprès de Jésus Christ, et que nous soyons des servants de Dieu. Amen.

Après l’homélie a suivi le rite de donner la Parole de Dieu aux fidèles (quelques représentants des 7 Chorales, quelqu’un de RCC, quelqu’un de la coordination des commissions, etc.). Le Père Herménégilde leur remettait symboliquement le livre de la Parole de Dieu.  Après cela, a suivi la bénédiction pour le groupe des lecteurs de la Parole de Dieu de Mont Sion Gikungu.

Il sied de souligner le caractère spécial de ce jour de Dimanche du Temps Ordinaire à cause de la place que la Parole de Dieu a dans la vie de l’Eglise, et de ce fait, le Père Herménégilde a vivement invité tous les groupes d’apostolats de Mont Sion Gikungu à se choisir chacun des moments pour partager et méditer la Parole de Dieu.

Fulgence Ndayizeye