Noël des Enfants de Sion (26/ 12/ 2020)

Le Sanctuaire Marial de la Paix et la Réconciliation de Mont Sion Gikungu a célébré ce 26 Décembre à 9h30 le Noël des Enfants de Sion. Cette fête est un jour particulièrement spécial pour tous les enfants qui sont dans différents groupes qui font leur apostolat autour du Sanctuaire (Danseurs, danseuses, choristes, tambourinaires, etc) mais aussi tous les enfants qui prient au Sanctuaire. C’était une journée complètement dédiée aux enfants, et c’était une belle occasion de prier pour tous les enfants en général, mais particulièrement pour les enfants défavorisés qui ne peuvent pas fêter Noël. A cette occasion, les enfants prient également pour les parents. C’est une occasion de demander les grâces et de consacrer tous les enfants à Marie. Les Saintes écritures du jour étaient: Première lecture, Actes 6, 8-10; 7, 54-59, Psaume 30, 3 cd-4. 6 et 8 ab. 16c et 17, l’Evangile, Luc 2, 22-35.

En ce grand jour pour les enfants, toutes activités liturgiques étaient presque exclusivement faites par les enfants.  La messe, exclusivement chantée par les petits enfants dans leurs voix angéliques, a commencé par une longue procession  avec au devant la croix et le Thuriféraire. Après venaient deux enfants avec un tableau  sur lequel était inscrite la devise pastorale de la nouvelle année liturgique, «Eduqués par la Vierge Marie, Œuvrons pour la Paix et la Réconciliation à la Lumière de la Parole de Dieu». Après venaient douze enfants (six garçons et six filles) tenant la bible dans la main.  Ensuite, les danseurs royaux intore et les danseuses, puis la chorale Sainte Maria Goretti A (Pueri Cantores Maria Goretti) vêtus en blanc et tenant des fleurs à la main. Enfin venaient les servants de messe et les prêtres.

Le célébrant principal, Père Herménégilge Coyitungiye, Recteur du Sanctuaire,  avant de souhaiter chaleureusement Joyeux Noël aux enfants et adultes présents dans la messe, a d’abord souligné le fait d’avoir d’aussi nombreux enfants de façon que même les quelques adultes présents étaient devenus confondus aux enfants. Quelle Joie ! Le Père Heménégilde a alors souligné que c’est la Vierge Marie elle-même qui a voulu ce jour où tous les enfants viennent vers l’enfant Jésus, voir l’autre enfant comme eux mais l’enfant qui vient les sauver.  Il a souligné qu’on était venu adorer, prier et se consacrer à Dieu pour être de bons enfants et grandir dans l’amour comme Jésus.

Père Herménégilde en s’adressant aux enfants n’a pas oublié de remercier différents encadreurs des enfants, la chorale des enfants et les parents qui avaient envoyé leurs enfants, et de souligner que voulant être comme Marie et Joseph, les parents ont une tâche sacrée et très importante de donner et prendre soin de la vie, pour que ces enfants aient de l’impact positif sur les autres dans l’avenir.

 

Homélie

L’homélie du jour était inédite et spéciale puisque, pas comme d’habitude, c’était un échange, partage et conversation entre le Père célébrant et les enfants où les enfants, avec enthousiasme, répondaient aux questions basées sur les lectures du jour. Père Herménégilde a d’abord demandé aux enfants de partager ce que chacun avait retenu de l’Evangile, et puis commentait sur leur partage.

Enfant: « Tout garçon premier-né sera consacré au Seigneur ».

Père Herménégilde : « Allez dire aux parents que tous les enfants premier-nés seront consacrés au Seigneur ».

Enfant: « Joseph et Marie amenèrent Jésus pour le présenter au Seigneur ».

Père Herménégilde: « Dites aux parents de vous amener toujours prier, et de vous présenter au Seigneur ».

Enfant: « Le père et la mère de l’enfant étaient étonnés de ce qu’on disait de Lui ».

Père Herménégilde: « Qu’est-ce qu’on dit de vous ?»

Enfant: « Il prit l’enfant aux bras, le bénit et bénit les parents ».

Père Herménégilde: « C’est moi qui vous bénis. Je vais grandement vous bénir aujourd’hui. Qui les bénissait?».

Enfant: « Siméon ».

Enfant: « Il est là pour la chute ou le relèvement de beaucoup en Israël et pour être un signe de contradiction».

Père Herménégilde: « Celui qui fera du mal à ces enfants aura beaucoup de problèmes.  Tous ces enfants ici présents, et tous les autres enfants un peu partout dans le monde, celui qui leur fera du mal trouvera la mort. Nous voulons que vous grandissiez bien, tranquillement en âge et en bonté. Et vous, vous  serez le salut pour beaucoup, en commençant par Papa et Mama et tous ceux qui vous verront et vous aimeront et vous respecteront, ici à Bujumbura et ailleurs».

Enfant: « Mes yeux ont vu ton salut que tu as préparé à la face de tous les peuples ».

Père Herménégilde: tenant à la main l’image de l’enfant Jésus dans la crèche, « Applaudissez ».

Puis, le célébrant a posé quelques questions aux enfants et la conversation a continué.

Père Herménégilde: « Quand vous êtes nés, comment ressembliez vous » ?

Enfant: « J’étais mignon ».

Père Herménégilde: « Tout le monde, vous étiez  mignons. Vous ressemblez à l’enfant Jésus. Continuez à grandir ressemblant à l’enfant Jésus. Grandissez bien, réussissez à l’école, soyez des enfants qui ne se battent pas, des enfants qui ne disent pas de mensonges, des enfants qui ne volent pas, des enfants qui ne trichent pas en classe, des enfants qui ne sont pas en retard, des enfants qui ne disent pas des insultes ».

Père Herménégilde a clôturé cette homélie de partage avec les enfants en les bénissant et en les exhortant de toujours garder au cœur l’Evangile du jour, et en les rappelant qu’ils sont venus au Mont Sion Gikungu pour qu’il les bénisse, pour que la Vierge Marie les bénisse. Et de les rappeler encore de garder toujours les mots de Siméon, « Cet enfant, Il est là pour la chute ou le relèvement de beaucoup en Israël », avant de les souhaiter encore une fois « Joyeux Noël ».  Amen, Alléluia.

Le dialogue et le partage entre Père Herménégilde et les enfants ont montré les fruits de l’encadrement spirituel des enfants, et l’assiduité spirituelle des enfants de Mont Sion Gikungu.  La messe a été clôturée par une procession vers le Sanctuaire où avant de recevoir la bénédiction solennelle, on a dit différentes prières à Marie et l’Enfant Jésus, on s’est consacré,  on a couronné la Vierge Marie et le Père Herménégilde a prié pour tous les enfants et parents ; mais aussi les enfants ont donné des cadeaux de fleurs à Marie et Jésus dans la crèche.  La fête de Noël des enfants a continué par une belle réception agrémentée par des danses traditionnelles, sketches bibliques, des chansons et des discours.

Fulgence Ndayizeye