Père BISIMWA

Après plus de quarante ans de leur présence au Burundi, les Pères de Schoenstatt éprouvent aujourd’hui le grand besoin de se répandre dans les autres pays des grands lacs. Cette année 2020 s’inscrit dans l’histoire de la nouvelle délégation Sion Patris Africae comme une année fructueuse dans son processus de fondation, à travers le commencement d’une nouvelle filiale en République Démocratique du Congo.

Les Pères de la province suisse venus fonder la communauté au Burundi, s’étaient premièrement installés à Mutumba (une paroisse de l’archidiocèse de Bujumbura) en 1974. Rappelons que l’un des pères venus la même année pour commencer la mission, Père Othmar Landolt, repose déjà sur cette terre burundaise à partir de cette année 2020 : cela nous rappelle cette forte parole de notre Seigneur Jésus : « … Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. » (Jn 12,24). En 1993, les Pères de Schoenstatt ont commencé la construction de Mont Sion Gikungu où ils ont voulu s’implanter pour mieux répandre la mission de Schoenstatt. Comme le dit le Père Othmar : « Notre premier objectif était de s’implanter dans la ville pour être beaucoup plus proches des gens afin de mieux développer le Mouvement auprès d’une population assez nombreuse et dynamique. Mutumba a gardé sa mission, mais nous, nous avons voulu étendre cette mission dans la capitale et plus loin encore »[1] Depuis lors, Mont Sion Gikungu est resté le seul endroit de leur présence en Afrique Centrale jusqu’en 2020.

Les Pères de schoenstatt regardent aujourd’hui cette histoire sainte sous un œil fructueux et éprouvent la joie de répandre leur mission par leur présence en République Démocratique du Congo. Ce 02 octobre 2020 s’inscrit dans leur histoire comme le début de leur nouvelle mission dans le diocèse d’Uvira, en RDC. Trois pères et un diacre sont envoyés en ce jour pour commencer la mission à Uvira. Il s’agit de Père Jean-Marie BISIMWA Isaac, Père Alain AMANI MWILARHE et Diacre Emmanuel KAHAVU LUSENGE. Après tant d’années de patience, la communauté s’est mise en route pour commencer cette sainte aventure, envoyer ces trois apôtres de la mission de notre Père et Fondateur.

Le matin de ce vendredi 02 octobre 2020, la communauté de Mont Sion Gikungu s’est réunie au sanctuaire en vue de rendre grâce au Seigneur pour le fruit obtenu qui est la nouvelle mission ainsi que pour accompagner ces trois confrères qui commencent cette nouvelle mission en RDC. C’était au cours d’une célébration eucharistique présidée par le Supérieur Délégué, Père Jean-Bernard MAZURU. Dans la matinée de ce même jour, le Père Délégué a accompagné ces apôtres pour les installer dans leur nouvelle terre de mission.

 Christian BANYANGA, Isch

 

[1] Père Othmar Landolt, lors de l’entretien avec Isaïe NIZIGIYIMANA, in « Approche historique d’un sanctuaire », 2004