Ce vendredi, 18 septembre 2020, à Mont Sion Gikungu, la famille de Schoenstatt a célébré la messe du Renouvellement de l’Alliance d’Amour, présidée par le Père Longin Ntiranyibagira, Aumônier Dirigeant National et Régional, dans l’église de la Sainte Trinité accompagné du Père Floribert Kaneza et Père Jean Bosco Habonimana.

Dans son homélie, le Père Longin a commencé par rappeler la devise du mouvement  de Schoenstatt : « Rien sans vous, Rien sans nous » qui doit caractériser les Schoenstattiens partout dans le monde. En effet, quand on parle de « Rien sans vous, Rien sans nous », beaucoup le comprennent comme si  nous ne sommes pas ensemble tous, rien n’est réalisé. Mais, la signification de cette devise est que chacun  de nous doit manifester pratiquement sa part pour bâtir le royaume du Père et doit faire le  possible de sa propre part pour que vienne le salut de soi et de ses prochains là où il est.

Pour ce, dans la famille de Schoenstatt, nous avons le capital de grâces. Le prédicateur a fait savoir que c’est dans cette tradition où chacun est invité à contribuer par des services et des sacrifices réalisés à un niveau qui lui est inspiré par l’Esprit Saint, pour que tous, faisant pèlerinage au Sanctuaire, puissent y recevoir la plénitude de grâces de Dieu, spécialement celles d’enracinement ; de conversion intérieure et de l’apostolat, et le salut qui est le bien supérieur des autres.

Dans l’évangile, Jésus, qui ne fait jamais poursuivre l’homme de son histoire, appelle tous à faire part dans la proclamation de la bonne nouvelle. Malgré la faiblesse marquant notre aventure, il nous confie la mission si belle de répandre partout la bonne nouvelle du salut et de victoire éternelle. Ainsi, tout Schoenstattien, qu’il soit dans la vie aisée ou difficile, cette mission est confiée à tout le monde. Il est appelé à montrer sa part incontournable dans la formation de l’homme nouveau dans une communauté nouvelle, un homme qui, soutenu par la grâce de Dieu, est capable de témoigner le Christ, de défendre la vérité et la justice.

Ainsi, en se servant de la part  de chacun en cette formation, nous aurons à atteindre ce qui est demandé par notre devise, a-t-il ajouté. Cependant, à chaque fête du Renouvellement de l’Alliance d’Amour ou chaque fois que nous faisons un pèlerinage au Sanctuaire, après avoir reçu les trois grâces déjà citées ci-haut, nous devrions nous transformer en une source de toutes ces grâces dans nos familles respectives ou  dans nos lieux de travail, afin que nos amis et connaissances puisent en nous une vie et une vie nouvelle, éclairée et guidée par la lumière émise par notre conversion et apostolat puisés dans ces grâces reçues du Sanctuaire, a-t-il suggéré. Rappelons- nous que nous nous sommes consacrés à Marie le jour de notre confirmation afin qu’elle nous conduise à son Fils. Cette Sainte Mère, qui est la Mère Trois fois Admirable de Schoenstatt, ne cesse jamais de nous éduquer et nous former en nous offrant tout le nécessaire dans notre croyance, espérance et amour, afin que nous avancions vers la sainteté de tous les jours, a-t-il dit.

En somme, le Père a invité les participants de demander à la Sainte Vierge Marie pour qu’elle intercède pour eux, qu’elle les aide à sauvegarder l’Alliance d’Amour et à manifester les fruits  de cette Alliance et des grâces reçues de Dieu. Ainsi, notre vie sera pour nos prochains une lumière qui leur conduit à être vrais, justes et pouvoir payer le prix dans toutes les circonstances de leur vie.

Après son homélie, on a offert (en brulant) les contributions au capital de grâces et la messe a continué comme d’habitude.

HAKIZIMANA Sédecky