Ce lundi, en date du 20 juillet 2020, à Mont Sion Gikungu, la famille de Schoenstatt a célébré une messe du Renouvellement de l’Alliance d’Amour, présidée par le Père Jean Bosco HABONIMANA, accompagné de  son confrère Père Floribert KANEZA, tous deux  ordonnés prêtres le 18 juillet 2020. La messe a eu lieu  dans la grande église dédiée à la Sainte Trinité.

Dans son homélie, le Père Floribert KANEZA a commencé par rappeler  aux participants à cette messe qu’une telle messe est habituellement célébrée le 18 de chaque mois, mais qu’un tel report a eu lieu du fait qu’à cette même date, avait été célébrée une messe d’ordination Sacerdotale, où le Seigneur nous a fait un don de trois Pères dans la famille de  Schoenstatt, dont : Père Jean Bosco HABONIMANA ; Père Floribert KANEZA et le Père Alain Amani, a-t-il rappelé. L’ordination Sacerdotale est un don céleste que Jésus donne à son peuple grâce à l’amour qu’il a envers son peuple. Nous sommes des prêtres ordonnés au jour du Renouvellement de l’Alliance d’Amour avec la Sainte Vierge Marie, ce qui est un signe caractéristique montrant que nous sommes appelés à être de vrais apôtres et à faire connaître les bienfaits de la Mère Trois fois Admirables et Victorieuse de Schoenstatt partout dans le monde, en tout lieu et en toutes circonstances, a-t-il ajouté.   Il a dit que entre la Vierge Marie et les prêtres existe une relation extraordinaire, qui prend la source dans le fait que Jésus s’est donné la nature humaine dans le corps de la Vierge Marie et qui se manifeste pratiquement sur la croix où Jésus Christ s’est tout donné afin de nous délivrer de tout mal et a laissé Marie, sa mère, à son disciple aimé comme sa Mère aussi comme la Mère de tous ceux qui croient en Dieu. Pour lui, L’Alliance que nous scellons avec Marie a ses racines dans Jésus son Fils et notre Sauveur. Afin de garder cette Alliance, il faut pratiquer la justice, donner le pardon à nos prochains et se prosterner toujours devant le Seigneur. Ce qui sépare  Dieu des hommes c’est  l’orgueil, qui conduit l’homme à oublier son impuissance et à oublier ce que Dieu lui  fait dans diverses situations.

En somme, le Père Floribert KANEZA a appelé aux participants à cette messe à accueillir la Vierge Marie dans leur vie, à méditer sur les bienfaits de Dieu à travers leurs circonstances de la vie grâce à l’intercession de cette Mère, à être vrais, justes et lumière du monde en tout temps et en tout lieu.  Après son homélie, on a offert les contributions au capital de grâces et puis la messe a poursuivi avec ses rites habituels et a terminé par une bénédiction spéciale donnée par les deux nouveaux Pères, Floribert et Jean Bosco.

 

HAKIZIMANA Sédecky