Le 31 mai 2020, au Mont Sion Gikungu, la famille de Schoenstatt a commémoré  la troisième pierre milliaire « Mission de Schoenstatt dans l’église », dans les cérémonies dirigées par l’Aumônier Dirigeant National et Régional de la Famille de Schoenstatt, Père Longin NTIRANYIBAGIRA, au Mémorial du Père Joseph KENTENICH,  fondateur de la famille de Schoenstatt sis au Mont Sion Gikungu tout près du Sanctuaire marial de Schoenstatt.

En effet, entouré des Schoenstattiens qui  venaient de participer à la messe de clôture du mois marial et la célébration de solennité de pentecôte, le Père a présenté ses souhaits de bonne fête de la commémoration de la troisième pierre milliaire de Schoenstatt à l’endroit des Schoenstattiens. Puis, il a fait un rappel  sur les  quatre pierres miliaires  qui démontrent les grands moments de l’histoire de Schoenstatt en les situant dans le temps : le 18 octobre 1914 : conclusion  de l’Alliance d’Amour, et marque aussi la naissance du mouvement apostolique de Schoenstatt ; 20 janvier 1942 : la prise de décision irréversible du Père fondateur d’aller volontiers au camp de Concentration ; le 31 Mai 1949, dont nous faisons mémoire aujourd’hui : missions de Schoenstatt dans l’Eglise et enfin 24 Décembre 1965 : retour victorieux du Père dans sa Famille à Schoenstatt. Après ce petit rappel, il a fait savoir que toute la famille de Schoenstatt du monde entier se joint à la famille de Schoenstatt de CHILI dans le Sanctuaire de BEAVISTA qui est entrain de couronner la Vierge Marie encore une fois car dit-il, la Vierge Marie a été découronnée par des athées lors du courant d’athéisme qui venait de bouleverser ce pays  dans ces derniers  temps. Comme signe marquant cette  commémoration, chaque branche a formulé une intention au Père Céleste et enfin toute la famille de Schoenstatt réunie à cette place a adressé aussi une prière de Béatification du Père Joseph KENTENICH.

En somme, avant de donner  sa bénédiction, il a révélé qu’avant que l’Eglise canonise le Père Joseph Kentenich, c’est avant tout la famille de Schoenstatt  qui confirme la sainteté de leur Fondateur dans leurs prières qu’elle fait ainsi qu’en menant à bon port le charisme du Père Kentenich dans la vie quotidienne de chacun des membres. Sur ce propos le père Longin NTIRANYIBAGIRA a interpelé les Schoenstattiens à considérer l’intercession du Père Fondateur et proclamer sa sainteté. C’est à ces mots que le Père Aumônier  a donné une bénédiction finale.

Signalons qu’après cette bénédiction a retenti l’hymne de la famille de Schoenstatt.  Après tout cela, la centrale nationale du mouvement a distribué les dépliants parlant en bref des quatre pierres milliaires de Schoenstatt.

HAKIZIMANA Sédecky 

 

Laisser un commentaire