Le cinquième jour de la neuvaine, ce mardi 03 décembre 2019, à l’Immaculée conception a débuté par l’Adoration eucharistique. Signalons que le Saint-Sacrement a été exposé par le Recteur du Sanctuaire de la Reine de la Paix et de la Réconciliation, le Père Herménégilde COYITUNGIYE.

Après une demi-heure de contemplation du Christ présent dans l’eucharistie par les fidèles présents, la commission liturgie qui a animé le cinquième jour a entonné le chant d’Alléluia qui exprime la joie de l’assemblée qui va recevoir, du Christ, Verbe incarné, la parole de Dieu.

Le prédicateur du jour, le Père Félicien NIMBONA, a par la suite proclamé la Bonne Nouvelle. Celle-ci a été tirée de l’évangile selon saint Luc en son deuxième chapitre, versets 25 à 35.

Le Père Félicien, se tournant vers le Saint-Sacrement, a débuté son enseignement en informant l’assemblée que Dieu est parmi nous, qu’il est là pour échanger avec nous. Qu’un tel moment est un moment de face à face avec le Christ et qu’il est bon de s’entretenir avec Lui.

 Il a, par après, annoncé le thème du jour à savoir : « le cœur immaculé de Marie a été transpercé pour que le monde ait la paix. » Et pour mieux expliquer comment son cœur immaculé a été transpercé, le Père NIMBONA a jugé bon de parcourir l’Ancien Testament. Ici, il a montré comment le péché d’Adam et Eve, nos premiers parents, leur a attiré de la malédiction, laquelle malédiction a atteint même cette génération. Il a cité de façon explicite la Malédiction du serpent, celle d’Eve et enfin celle d’Adam.

A cause de ces malédictions, le péché a  pris de la place sur la terre. Le prédicateur a beaucoup insisté sur la jalousie, parmi ces péchés, en montrant ses ravages. Comme exemple, il a cité le cas d’Abel qui a été assassiné par son frère à cause de la jalousie. Un autre exemple qu’il a donné, c’est le cas de certains burundais qui se lamentent incessamment quand leurs voisins ont une promotion, s’achètent de nouveaux habits, s’achètent ceci et cela au point de leur vouloir du mal au lieu de prendre la bonne décision de chercher à leur tour ce qui les convient. Il a fait remarquer que souvent la jalousie conduit à la haine et la haine à des tueries. Le Père Félicien a profité de cette occasion pour demander à l’assemblée d’être des semeurs de paix et d’amour dans leur entourage et de demander à l’Immaculée conception de les aider.

Il a aussi cité le cas d’Abraham, notre père dans la foi. Il est compté parmi les riches que cette planète ait connus mais à la grande surprise sa richesse provient de la ruse en faisant passer plusieurs fois sa femme, Sarah, pour sa sœur. La même scène se reproduira pour les enfants d’Isaac quand Jacob, par la ruse, héritera la bénédiction de son frère ainé Esaü. Toujours sur le cas d’Abraham, le prédicateur a mis en garde toutes les femmes afin qu’elles réfléchissent suffisamment avant d’adresser à leurs maris certaines paroles pour ne pas le regretter plus tard. Il a mentionné comme exemple le cas de Sarah quand il a accordé la permission à son mari d’aller coucher avec Agar pour avoir un fils, Ismaël.

 Le Père NIMBONA a fait savoir que la Vierge Marie a accouché trois fois. Premièrement, elle a accouché le Christ à travers son OUI quand l’ange Gabriel lui a apparu, une naissance que nous célébrons tous les ans à Noël. Deuxièmement, elle nous a enfantés au pied de la croix et troisièmement, c’est dans la chambre haute après avoir reçu l’Esprit Saint avec les disciples de Jésus. Il a tenu à préciser ici que c’est au pied de la croix que le cœur immaculé de Marie a été brisé comme ça lui a été annoncé par Siméon.

Pour terminer, le Père, a-t-il martelé, soyez toujours humble comme la Vierge. Bannissez d’entre vous l’orgueil. La Vierge a eu la grâce que personne n’a jamais eue au monde mais elle n’a jamais montré un quelconque  orgueil. La prière du chapelet à l’Immaculée conception a clôturé le cinquième jour.

Germain NAHIMANA

Laisser un commentaire