Ce samedi, 26 octobre 2019, les schoenstattiens de la Paroisse Saint Augustin communément appelée Paroisse Buyenzi ont effectué un pèlerinage au Sanctuaire de la Paix et de la Réconciliation à Mont Sion Gikungu. Vêtus tous de facon identique, l’intérieur du Sanctuaire, plein à ras bord, leur était réservé pour la cérémonie de leurs confrères et consœurs.

Tout était minutieusement préparé par ses paroissiens. Ils ont animé, eux-même, ladite messe, présidée par le Père Jean Marie BISIMWA en langue swahili et s’étaient munis de leurs instruments de musique.

Signalons que dans cette eucharistie, le premier groupe a reçu le nom « Schoenstattien » en prenant des foulards, le deuxième a scellé l’alliance d’Amour avec la Mère Trois fois Admirable et le troisième groupe a reçu le sanctuaire domestique.

Le célébrant a profité de cette occasion, avant l’octroi des sanctuaires domestiques, pour expliquer aux fidèles présents les types des sanctuaires. Le premier est le sanctuaire d’origine basé à Schoenstatt, suivi des sanctuaires filiaux, on citera ceux de Mont Sion Gikungu et Mutumba parmi ces derniers, puis les sanctuaires domestiques et enfin le sanctuaire du coeur.

Dans son homélie, le prédicateur a commencé par accueillir les paroissiens avant de revenir sur les différentes étapes qu’il faut accomplir pour être un membre à part entière du Mouvement de Schoenstatt. Il a précisé que c’est en scellant l’alliance d’Amour avec la Vierge Marie qu’on devient entièrement membre du groupe ou du Mouvement et de préciser que dans cette eucharistie le Mouvement va bénéficier de 4 nouveaux membres.

Partant de ces nouveaux membres, le Père Jean Marie a souhaité la bienvenue chez Maman Marie à tous ceux qui n’ont pas encore conclu cette alliance. Il les a encouragés à emboîter le pas de leurs aînés et les a signifiés que c’est une maman formidable et qu’ils ne perdront rien, par contre, ils gagneront tout avec elle et en elle, a-t-il conclu.

Germain NAHIMANA

Laisser un commentaire