Les Pères de la Communauté de Schoenstatt ont célébré ce mercredi, le 23 octobre 2019, une messe d’action de grâce au Sanctuaire Marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu pour les 25 ans d’existence dudit sanctuaire.

Presque tous les pères de cette communauté, présents à Mont Sion Gikungu, étaient au rendez-vous et tous étaient vêtus en blanc. Mentionnons ici la présence aussi de deux de trois diacres récemment ordonnés par l’Archevêque de l’Archidiocèse de Bujumbura, Monseigneur Gervais BANSHIMIYUBUSA.

Dans son mot d’introduction, le Recteur du Sanctuaire, Père Herménégilde COYITUNGIYE,  a tenu à rappeler aux fidèles que c’est le 23 octobre 1994 que le Sanctuaire a été consacré par Monseigneur Simon NTAMWANA, Evêque du diocèse de Bujumbura d’alors. Nous sommes rassemblés ici pour remercier le Seigneur pour ces 25 ans du Sanctuaire, pour la réussite de la célébration du jubilé le 19 octobre 2019, pour tous les bienfaits obtenus, a-t-il poursuivi.

Il a, par la suite, énuméré les différents pèlerinages réalisés par les croyants du Sanctuaire dans le but de mieux préparer ce jubilé d’argent en passant par la prière de 30 jours et la neuvaine pré-jubilé. C’est entre autre :

– Muyaga, la plus vieille implantation chrétienne au Burundi.

– Mugera, un sanctuaire marial inauguré comme sanctuaire national du Burundi en 1961.

– Mutumba, un sanctuaire de la Confiance

– Et enfin à Buterere,

La Vierge Marie nous aide de différentes façons, elle a accompli des miracles et continuera de les faire. Nous en sommes témoins ici au sanctuaire. Le Recteur a profité de cette occasion pour inviter encore une fois les chrétiens à venir donner leurs témoignages pour les merveilles reçues au Sanctuaire durant toutes ces années.

Partant de ses paroles, le Père a entonné « JOYEUX ANNIVERSAIRE » et les chrétiens l’ont complété pour terminer par des acclamations.

« Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! » Lc 1, 49. Le Père, confiant en l’avenir, a conclu en affirmant que les merveilles à venir seront grandioses suite au sanctuaire marial.

Après la bénédiction solennelle, le Recteur a invité tous les fidèles à rester afin d’assister au tout petit spectacle du Club « URWEDENGWE » qui a régalé le monde par un numéro spécial dédié à la célébration du jubilé. Il a encore informé les chrétiens qu’ainsi se ferme, à Mont Sion Gikungu, la Porte Sainte ouverte par le Pape François.

Les paroles du chant, qui accompagnait les danseurs et danseuses du club « URWEDENGWE »,  faisaient l’éloge du Sanctuaire et de la Vierge Marie.

Germain NAHIMANA

Laisser un commentaire