Trois fratres de la communauté des Pères de Schoenstatt (Jean Bosco Habonimana, Floribert Kaneza, et Alain Amani Mwilarhe) ont été ordonnés diacres, ce 19 octobre 2019, par son excellence l’Archevêque de Bujumbura, Mgr. Gervais BANSHIMIYUBUSA. Au début des rites d’ordination, Chacun d’eux répondait dans sa langue maternelle en disant « Me voici » pour manifester sa disponibilité à servir le Seigneur comme diacres.

Signalons que Jean Bosco Habonimana est originaire de la Paroisse Buziracanda tandis que Floribert Kaneza, lui, est de la Paroisse de Gihosha, tous les deux de l’archidiocèse de Bujumbura. Quant à Alain Amani Mwilarhe, il est originaire de la Paroisse Cimpunda de l’archidiocèse de Bukavu, en RDC.

Après l’homélie, a eu lieu l’appel des candidats où le Supérieur de la communauté des Peres de Schoenstatt dans la région des Grands Lacs, le Père Jean-Bernard MAZURU, a présenté les candidats à l’Archevêque. Celui-ci lui a demandé s’ils ont les aptitudes requises pour être ordonnés diacres. Après la réponse du supérieur qu’ils ont été jugés dignes d’être ordonnés, l’archevêque les a choisis pour le diaconat en disant : « Avec l’aide du Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu et notre Sauveur, nous les choisissons pour l’ordre des diacres ». Ce choix a été accueilli par des acclamations de l’assemblée.

Ensuite, c’était le dialogue entre l’archevêque et les ordinands où ils devaient s’engager devant tout le monde à vivre le diaconat selon ce que demande l’Église. Après, chacun d’eux s’est approché de l’archevêque et, agenouillé devant lui, il a mis ses mains jointes entre les mains de l’archevêque pour promettre de vivre en communion avec l’évêque du diocèse et du supérieur légitime, dans le respect et l’obéissance. L’archevêque concluait en disant : « Que Dieu lui-même achève en vous ce qu’il a commencé. »

A la fin des engagements des ordinands, c’est la supplication litanique qui a suivi où l’archevêque a invité l’assemblée de prier pour eux. Pendant qu’une Sœur chantait la litanie des saints, les ordinands étaient en prostration (allonger au sol). Signalons que la prostration signifie l’abandon de l’ordinand à Dieu dans son ministère. Après la litanie, les ordinands se sont mis à genoux et l’archevêque a continué avec la prière d’ordination et l’imposition des mains avec lesquelles les trois fratres sont devenus diacres de l’Eglise catholique. Les nouveaux diacres ont reçu l’étole diaconale et la dalmatique. Les trois, ensemble, sont ainsi allés s’agenouiller devant l’archevêque pour recevoir la Bible. Enfin, suivis par certains prêtres parmi ceux qui étaient présents, l’archevêque a donné un baisé fraternel à chacun de nouveaux diacres. Ainsi la messe a continué avec l’offertoire.

Germain NAHIMANA

Laisser un commentaire