Le Sanctuaire marial de schoenstatt Mont Sion Gikungu se prépare pour célébrer dans l’allégresse, le samedi 19 octobre 2019, le jubilé de 25ans. Toutes ces années ont été de grâces et bénédictions pour les pèlerins qui viennent presque chaque jour ou même occasionnellement dans le Sanctuaire.

Un bon matin du mercredi 26juin 2019, sous la fraicheur matinale, tout le cours de Mont Sion est bien calme. Comme tous les jours, le mouvement des pèlerins se dirigeant vers le Sanctuaire, se laisse observer. D’autres prennent place à l’extérieur tout près du Sanctuaire.

Parmi ces derniers, une jeune fille d’environ 26ans vient du Sanctuaire. Sur son visage, la joie se laisse vite remarquer.  Elle nous fait alors un témoignage de ce qu’est le Sanctuaire pour lui : « Je ne vois pas comment dire et décrire ce saint lieu. Le bon Dieu y est vraiment présent et il est sans doute sensible aux cris de ses enfants. »

« Dieu est sensible à nos cris »

Cette gonzesse confirme que dans le Sanctuaire le Seigneur est plus que rapide : «  Le Seigneur m’a montré sa puissance et je suis témoin de cette rapidité de Dieu, par l’intercession de la très Sainte Mère. »

Selon lui, le Sanctuaire est un lieu de recevoir la réponse : « Autant de fois que je me sois présentée ici pour solliciter quelque chose, je l’ai reçue. Un jour, il m’est arrivé une urgence et je suis venue dans le Sanctuaire, j’ai tout dit à Jésus et j’ai demandé à Marie son intercession. J’ai fait une prière de trois jours. Certes, j’ai été étonnée de voir combien le Seigneur répond lui aussi urgemment parce que le lendemain de ma demande, Dieu m’a favorablement répondu »

Cette fille témoigne que le Seigneur s’abaisse pour écouter les prières, les lamentations et les louanges de ses créatures, et ce qui est important est d’avoir seulement confiance en lui.

« Dans le Sanctuaire, dit-elle, la Mère de Dieu nous attend, elle trône là, non seulement pour nous donner différentes grâces, mais aussi pour prier pour nous, comme elle l’a fait aux noces de Cana. »

Elle rappelle aussi la prière de remerciement : « Qui manifeste sa gratitude reçoit davantage. Nous n’avons seulement pas besoin de demander, mais l’expression de notre joie de remerciement nous  donne l’honneur de se sentir encore enfants de notre Père céleste et cela nous fortifie. »

Comme la Vierge Sainte, la fille rentre en chantant « Le Puissant fit pour moi des merveilles, saint est son nom. »

 

Brigitte IRAKOZE     

Laisser un commentaire