La célébration eucharistique de ce lundi le 13mai 2019 au Mont Sion Gikungu a combiné deux événements : la messe en mémoire de la Bienheureuse Vierge Marie Notre Dame de Fatima pour toute l’Eglise, et la particularité pour les membres du RCC de Mont Sion qui accueillent un nouveau berger pour les trois ans à venir.

La messe a commencé 17heures dans le Sanctuaire. Le Père Félicien NIMBONA, Recteur du Sanctuaire qui l’a dirigée a évoqué le 13mai, date à laquelle toute l’Eglise entière se souvient des apparitions de la Sainte Vierge à Fatima, où elle avait donné des messages si importants aux trois petits enfants : Lucia ; Francisco et Jacinthe, en 1917.

Dans son instruction, le célébrant est revenu sur la chose la plus importante qu’avait dite Marie à ces petits : la prière intense et surtout la prière du chapelet. Selon lui, il y ceux qui ignorent le chapelet, mais il a fait savoir que c’est bel et bien un instrument pour mieux combattre les démons.

La deuxième chose que la Vierge a demandé au monde en passant par ces gamins, c’est la conversion. « Même aujourd’hui la Sainte Mère ne cesse pas de nous avertir, elle veut que soyons convertis », dit le Prêtre. La Sainte Mère a montré à ces enfants comment la porte de l’enfer est grandement ouverte et qu’il reçoit pas mal de gens. Et le célébrant a ajouté que Jésus demande à tout un chacun de passer par sa porte, parce qu’il est lui-même la porte des brebis.

Au nouveau berger et membres du noyau, le Père a dit : « soyez humbles et ne distinguez pas les uns des autres. Soyez prudents et courageux, le travail qui vous est confié n’est pas du tout facile, mais n’ayez pas peur, le Christ est bien vivant. » Il leurs a rappelé ceci : « vous êtes les renouveaux charismatiques étant au Sanctuaire de notre Mère, Vous avez de la chance. C’est bien Marie qui va vous aider à connaitre davantage l’Esprit Saint. Vous êtes au cénacle, elle va prier pour vous. »

Après la communion, le nouveau Berger et les nouveaux membres du noyau se sont présentés devant l’autel pour être solennellement envoyés en mission avec une bénédiction. Le prêtre a prononcé des prières avant de bénir les croix que vont porter ces derniers comme signe vivant de la nouvelle mission. Les anciens membres du noyau les ont félicités, tous les participants ont rendu grâce.

 

Brigitte IRAKOZE

Laisser un commentaire