Parole du Fondateur                                                                                                                                                                                                                                                 «Mère et Reine, règne sur nous comme il plaît à Dieu,
Rends-nous sel et levain du monde ;
Fais-nous devenir un seul cœur et une seule âme,
comme le Seigneur l’a jadis imploré sur terre,

donne-nous d’être unis,
              [malgré toutes les particularités]
et de nous consacrer au Père comme un royaume idéal, 
fais-nous dépasser toutes les barrières [nationales],
même si la haine a infesté la masse des peuples.

 Accrois notre Famille en nombre et en profondeur,
utilise-nous toujours comme instrument, fais que nous puissions accomplir la grande mission que tu as implorée pour nous selon la volonté du Père. Amen»
(Vers le Ciel, paragraphes 549-551).
Réflexion:
Chère famille de Schoenstatt, les mystères de la Pâques du Seigneur que nous célébrons nous remplissent de joie et nous invitent à contempler, dans les événements quotidiens, l’Amour invincible de Dieu toujours à l’œuvre.  La Lumière du Cierge pascal qui brille à partir de notre Sanctuaire, nous rappelle sans cesse notre mission d’être la Lumière du monde. Dans cette année jubilaire de nos deux sanctuaires, nous voulons entrer dans ce mois marial en reconnaissant,  comme famille, que notre Sanctuaire de Schoenstatt est à la fois le lieu de prière et de communion (d’unité). Le Sanctuaire est notre Cénacle où l’Esprit Saint attise en nous l’esprit de famille.  Avec la MTA, nous implorons l’Esprit d’amour et de sainteté pour l’unité de notre famille et le réconfort de l’Eglise menacée par les tempêtes du siècle. Nous voulons être une famille unie dans la prière et la mission pour aider à notre Mère à attirer de nombreux cœurs vers elle. Les paroles du Sauveur dans sa prière sacerdotale, « que tous soient un » (Jn 17, 21), retentissent dans notre famille comme elles ont retenti constamment dans les oreilles des disciples, de la Croix jusque dans la mission en passant par le Cénacle. Puisse la prière de notre Père et fondateur rejoindre  celle du Sauveur pour le salut et la joie complète de notre chère Famille de Schoenstatt!                                                  
P. Longin Ntiranyibagira

Comprendre le charisme de notre Père et fondateur 
La grâce d’être schoenstattien et de participer au charisme de Schoenstatt est un don gratuit que nous avons reçu de Dieu. Nous ne l’avons pas mérité. Cependant, nous ne copions pas notre fondateur mais nous assimilons  son charisme, nous le vivons  et nous voulons le refléter  dans nos différentes branches de Schoenstatt. Ainsi, il faudra que nous cessions d’être des spectateurs mais devenir des membres actifs, apostoliques.  Appartenir à Schoenstatt signifie être rempli du zèle apostolique pour porter le charisme de notre Père et fondateur dans une fidélité créatrice.  C’est seulement de cette façon que l’on peut dire que la Famille de Schoenstatt est portée par le charisme de son fondateur et que nous sommes des flammes allumées de son feu. Aucune branche de Schoenstatt,  aucune personne, pas même les experts de la pensée du Père Kentenich,  peut dire que lui seul est  porteur du charisme  tout entier. Chaque communauté, chaque pays, chaque génération apporte sa propre part à Schoenstatt, et cela signifie que nous nous complétons, et que nous contribuons tous au charisme et l’enrichissons avec notre originalité. Cela implique naturellement un défi constant à vivre dans l’humilité. Celui qui pourra bien collaborer avec les autres pour porter le charisme de Schoenstatt dans l’avenir est seulement celui-là qui est ouvert à recevoir quelque chose des autres  et qui peut découvrir que le charisme de notre Père et fondateur est assez grand pour être saisi d’un coup. Cette conscience peut toujours nous inviter à demander toujours de  nouveau  l’attitude du Cénacle: prier pour l’unité de toutes les branches pour avoir un seul cœur. C’est le cadeau et le défi du Cor Unum in Patre (avoir un seul cœur dans le Père) pour notre Famille de Schoenstatt. Cela déterminera l’authenticité de notre charisme et par ce témoignage d’une famille unie dans le Père, l’Eglise canonisera notre Fondateur. La clé et l’assurance de la continuité  créatrice de Schoenstatt se trouve dans cette unité vivante  de toutes les  branches de la Famille de Schoenstatt dans l’esprit du Fondateur. (Conférence de Sr.M. Elisabeth, traduite de l’allemand et adaptée en français par Sr. M. Virginie Ndayisaba)
Témoignage :
Je remercie la Mère Trois fois Admirable qui m’a appelé à Schoenstatt où j’ai appris à prendre au sérieux sa maternité ainsi que la pédagogie de l’auto-éducation. Grâce à celle-ci et avec l’aide de notre Mère,  je réussis à développer en moi le sens de la magnanimité ainsi que la maîtrise des passions. Alors que des amis m’entrainaient dans le copinage entre garçons et filles, j’ai pu dire non parce qu’un tel comportement pourrait fausser mon cheminement vocationnel.  Merci à la MTA qui, dans l’Alliance d’Amour, prend soin de moi et m’apprend le vrai amour.               Jeunesse Masculine – Paroisse Mbogora

Les nouvelles de la Famille de Schoenstatt

–Ordination sacerdotale des Diacres Marcien Ndayizeye et Olivier Ndayikengurukiye
Le dimanche de la Miséricorde Divine, 28 avril 2019,   a été  un jour de joie et d’allégresse  au Sanctuaire marial de Schoenstatt à Mont Sion Gikungu. En effet, non seulement  il y eut ordination sacerdotale  des Diacres Marcien Ndayizeye  de la Communauté des Pères de Schoenstatt et Olivier Ndayikengurukiye de la Congrégation des Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs) par Mgr Gervais Banshimiyubusa, archevêque de Bujumbura,   mais ce fut aussi l’ouverture du mois marial. Les pèlerins du jour  pouvions ainsi nous abreuver aux grâces des trois événements.  Les devises: « Ma grâce te suffit » ( 2 Cor 12,9) et « Je viens pour  faire ta volonté » (Héb 10,19)  respectivement du Diacre  Marcien Ndayizeye et du Diacre Olivier Ndayikengurukiye pouvaient retentir sans cesse dans nos cœurs tout au long de la messe, nous incitant ainsi à renouveler chacun sa propre vocation . Que notre Mère et Reine Trois fois Admirable, Educatrice des Missionnaires et Reine des Apôtres les protège et les accompagne.
Fidèle Havyarimana
Jeunesse féminine –pèlerinage à Mont Sion Gikungu et session de  formation
Le samedi 6 avril, 19  jeunes filles de la paroisse Buhonga / Archidiocèse de Bujumbura étaient en pèlerinage au Sanctuaire marial de Schoenstatt à Mont Sion Gikungu. Dans sa conférence, la Sœur Marie Louise Harerimana chargée de l’accueil des pèlerins du sanctuaire les a félicités et encouragés d’être des apôtres de la MTA.  Le mercredi 24 avril, ce fut le tour de plus de 300 jeunes filles de l’archidiocèse de Bujumbura. La Sœur M. Fabiola Nizerimana,  Sr. M. Médiatrice Ndihokubwayo, Responsables de la Branche ainsi que Sr. M. Louise Harerimana de la Pastorale du Sanctuaire les ont accueillies. Une conférence sur la devise nationale leur a été développée par M. Fidèle Havyarimana.  Du 24-27 avril, 83 jeunes filles cheftaines nationales, diocésaines et régionales étaient en session de formation à Mont Sion Gikungu.  Cinq thèmes  autour de la devise: « Dans l’Alliance d’Amour avec Marie, bâtissons une Famille fidèle au charisme du Père »  leur étaient développés par différentes animatrices.                                                                  Sr. M. Fabiola Nizerimana

–Jeunesse Masculine – Camp national de formation et pèlerinage à Mont Sion Gikungu

Les participants au camp

Du lundi 15 au jeudi 18 avril 2019, 35 chefs de groupes se sont réunis à Mont Sion Gikungu pour un camp national de formation. Les conférences animées par  Père Léonce Ntakirutimana, Père Longin Ntiranyibagira et M. Fidèle Barinakandi étaient centrées  sur le sanctuaire, le Charisme du Père, le sens de l’autorité ainsi que la manière de diriger à Schoenstatt. Le prochain camp national cette fois-ci pour tous aura lieu à Mont Sion Gikungu du 12 au 14 août 2019 et sera clôturé par les Alliances d’Amour.                                                                            Fidèle Barinakandi
— Visite d’apostolat de l’Aumônier Dirigeant National pour la Tanzanie
Du 15 au 20 mars 2019, le Père Jean Bernard Mazuru, Aumônier Dirigeant National de Schoenstatt pour la Tanzanie, accompagné de M. Philippe Kitabu, a rendu visite aux schoenstattiens des Lycées  d’Omumwani et d’Ihungo, diocèse Bukoba. Après un entretien avec l’aumônier de ces derniers M. l’Abbé Daniel Kagaruki (83 ans) ainsi que Mgr Desiderius Rwoma, évêque du diocèse de Bukoba, nous avons retenu deux défis à relever: la formation des prêtres comme futurs aumôniers ainsi que la fondation de Schoenstatt dans les paroisses. Le Curé de la paroisse Cathédrale a saisi l’opportunité pour nous inviter à commencer chez lui.                                                             Philippe Kitabu

–OFS: Session de formation des membres  des comités diocésains
Du jeudi 24 au samedi 27 avril 2019, à Mont Sion Gikungu,  les membres des comités diocésains  se sont réunis en session de formation. Les thèmes  développés respectivement par l’Aumônier Dirigeant National et Aumônier de la Branche, le Père Longin Ntiranyibagira, la Sœur M. Virginie Ndayisaba et le couple Nyandwi Alphonse et Mme Calinie  Nderagakura sont revenus  sur l’année jubilaire de nos deux sanctuaires de Mutumba et Mont Sion Gikungu ainsi que l’économie familiale. Ce fut l’occasion pour les couples d’échanger sur leur mission apostolique.                                                    ( Source : https://www.peres-schoenstatt.org)