Le mercredi 24 avril 2019 a été le troisième jour d’une prière pour l’ordination sacerdotale qui aura lieu le 28avril au Mont Sion Gikungu.

Apres la messe vespérale, les participants se rassemblent dans la Chapelle Eucharistique. Comme pour les jours précédents, ils entonnent les chants d’animation, avant  la louange.

Dans son instruction, le Père Félicien NIMBONA a insisté sur la relation qui doit y avoir entre les Prêtre et les fidèles. En se basant sur la parole de  Dieu tirée dans l’Evangile selon Saint Jean au chapitre 19,25-27, il a montré comment Marie est la Reine des Apôtres : « Marie aime les Prêtres d’un amour tendre et profond, elle les appelle d’ailleurs ses fils de prédilection, dit-il. » Le Prêtre doit de ce fait  accueillir chez lui Marie comme l’avait fait  saint Jean. « Le Prêtre devient de ce fait un autre Jean, dit le Père Félicien.

 

le Père Félicien NIMBONA: » Les prêtres ne sont pas des monstres »

Le Prêtre est inquiété par la relation qui existe entre les Prêtres et le peuple : « Je suis franchement étonné quand je remarque combien les fidèles ne prient pas pour leurs Prêtres, alors qu’ils savent que ces derniers ne sont pas des anges et combien leur mission n’est pas si facile. »

Il ajoute que c’est très dommage à voir comment certains des fidèles s’adonnent à juger leurs prêtres : «  c’est très facile de juger vos serviteurs que de s’agenouiller pour prier pour eux. »

Il a parlé aussi de la relation qui est tellement bizarre entre Prêtres et fidèles. «  C’est comme si il y a un grand mûr qui vous différencient  de vos pasteurs. Les Prêtres ne sont pas des monstres ou des animaux à éviter ; ils sont les vôtres, ils sont pour vous, a-t-il insisté. C’est ainsi qu’il a lancé un appel vivant à ces fidèles participants : « Approcher vos  Prêtres dans votre prière, tout en les soutenant dans leur apostolat. »

Il a aussi rappelé que le Prêtre est comme un pont reliant Dieu et son peuple : « Vous recevez les bienfaits de Dieu parce qu’il y a un Prêtre. »

Que chaque Prêtre reçoit chez lui la Mère de Dieu, elle priera pour lui et deviendra saint, il sanctifiera à son tour le peule de Dieu.

Brigitte  IRAKOZE

Laisser un commentaire