Le Sanctuaire Marial  est un temple de Dieu. Ça c’est évident parce qu’il y manifeste sa grandeur et son amour. Qui viennent à sa rencontre contemplent la splendeur du Seigneur comme l’aurore qui dissipe la nuit. Dans le Sanctuaire, Jésus est là !

Dans le Sanctuaire, Marie est là. Comme depuis qu’elle a conçu le Fils de Dieu, elle ne s’est jamais séparée de lui, c’est pourquoi même aujourd’hui, elle reste toujours à côté de son enfant. Marie a été un tabernacle vivant, elle a engendré qui l’a créé. celle qui a été sous la croix, qui peut l’empêcher d’être où que ce soit tout près de son Fils ?

Dans le Sanctuaire Marial de Schoenstatt, Jésus est présent dans le tabernacle. Quand un pèlerin s’adresse à la Vierge, le Christ entend sa prière et vice-versa. C’est d’ailleurs la signification profonde de la croix d’unité rencontrée dans le Sanctuaire.

Certains pèlerins ignorent la présence de Jésus dans le Sanctuaire. Ils pensent que le Sanctuaire est seulement une maison de la Sainte Vierge en ignorant que Marie et son Fils sont en une très profonde unité et que jamais ils ne se sépareront pas.

Virginie MUNEZERO nous dit qu’elle ne connaissait pas elle aussi que dans le Sanctuaire il y a le tabernacle. C’est Jeudi. Comme tous les lundis, les mardis, les jeudis et les vendredis, les pèlerins font l’adoration dans le Sanctuaire. Virginie dit que c’est surprise pour elle, quand elle a vu Jésus dans le saint sacrent exposé sur l’autel : «  Je croyais que dans le Sanctuaire il n’y a que la Sainte Vierge Marie. C’est aujourd’hui que je remarque que Jésus est lui aussi présent quand je l’ai trouvé dans l’ostensoir. Tous les jours que je suis venue ici, je ne me suis adressée qu’à la Vierge. C’est vrai qu’elle écoute aussi nos prières, mais savoir que Jésus lui-même est là, c’est encore plus super. »

La jeune fille reste convaincue que ses demandes ont été exaucées par l’intercession de Marie : « Ce dont je suis sûre est que j’ai été écoutée et je remercie le Seigneur. »

Voilà alors ce qui détermine l’amour qu’il y ait entre la Maman et son Fils. Pour cela, Virginie remarque davantage la beauté du Sanctuaire : « Comme il est beau le Sanctuaire ! Mieux vaut y rester. Je me réjouis quand je suis là. »

Selon lui, c’est un secret qu’elle vient de découvrir : « Aujourd’hui je sens en moi de plus qu’avant l’amour du Sanctuaire.  Savoir que Jésus est là augmente cet amour. »

Jésus qui a accepté d’être engendré par qui il a créé, comment ne pas rester tout près d’elle à l’éternité ? Même dans le ciel, Jésus est avec Marie.

 

Brigitte IRAKOZE

Laisser un commentaire