La ligue des mères de Schoenstatt ont effectué un pèlerinage  depuis le Sanctuaire Marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu vers le Sanctuaire Marial de Schoenstatt Reine de Confiance de Mutumba le dimanche 10 février 2019.

Il est 6heures du matin. Devant l’enclos de Mont Sion, des hommes, des femmes et des enfants sont là. C’est qui est remarquable, est qu’ils attendent quelqu’un ou quelque chose. Tout juste à côté d’eux, quatre autobus stationnent. L’arrivée un à un ou en masse des gens fait que le groupe devient assez grand.

Ils  commencent alors à monter dans les bus. Tout à coup, le Père Longin NTIRANYIBAGIRA un des Pères de Schoenstatt et aussi Aumônier Dirigeant Régional du Mouvement Apostolique de Schoenstatt arrive. Sans tardé, il a amorcé la prière et a donné la bénédiction ; 7heures et demie, les chauffeurs ont démarré.

Depuis le départ, les pèlerins n’ont pas cessé de chanter jusqu’à Kanyosha, où ils ont fait l’escale pour recevoir les autres fidèles. Dès lors, ils ont débuté la récitation du chapelet et après le chapelet, l’animation libre. Ils sont arrivés à Mutumba 8heures du matin où ils ont été chaleureusement accueillis par la sœur Evelyne MUKERAMANA en compagnie des membres de la ligue des mères de Schoenstatt. Ils se sont ensuite installés devant le Sanctuaire dans les tentes. Là, ils ont reçu l’enseignement dispensé par l’Aumônier  Père Longin sur le thème : « Sous la protection de la Reine de Confiance, soyons les piliers de la paix partout où nous sommes.»

Dans son développement, il a aussi rappelé l’objectif de quitter Mont Sion vers Mutumba : « Nous sommes venus changer un peu nos habitudes et se renouveler, et aussi prier pour l’intercession de la Reine de Confiance.  Nous avons voulu imiter la sainte famille qui avait effectué un pèlerinage à Jérusalem. » Il a continué en disant que leur pèlerinage a comme but, celui de rencontrer la Mère Trois fois Admirable comme Reine de Confiance pour qu’elle puisse les aider à devenir des piliers de la paix partout où ils sont. « Nous apportons aussi nos remerciements à la Mère de Dieu pour toutes les grâces que nous avons reçues durant tous les 50 ans du Sanctuaire de Mutumba et 25 ans du Sanctuaire de Mont Sion Gikungu, a-t-il ajouté.

 Après cet enseignement, ils ont fait une procession vers l’Eglise du Cœur Immaculé de Marie là où ils ont reçu l’Eucharistie présidéé par Abbé Benjamin SIVYINDIKA, le curé de la paroisse Mutumba. Son homélie est beaucoup basée sur l’humilité qui doit caractériser tout chrétien : « La reconnaissance de notre faiblesse en matière de la foi nous aide à réussir nos vœux. Nous sommes appelés à faire un premier pas et le reste Jésus va s’en occuper. » Il a aussi rappelé l’importance de faire un pèlerinage vers un endroit saint : «  Faire un pèlerinage manifeste aussi cette humilité et ce n’est pas perdre du temps comme le pensent certains gens. C’est aussi montrer à Jésus sa faiblesse et lui dire qu’il y a un pas qu’on désire franchir. »  Il a terminé son homélie en invitant tous les fidèles à mettre leur confiance en Christ, parce que c’est lui seul qui peut les sauver.

Pendant l’offertoire  des Symboles significatifs ont été offerts :

-l’image de la Mère Trois fois Admirable(MTA)

-l’image du Sanctuaire, pour signifier que pas mal de grâces ont été reçues pendant les 50 ans d’existance du Sanctuaire de Mutumba et 25ans du Sanctuaire Mont Sion

-un époux qui a offert une Bible pour dire que tous les maris dans les familles doivent être guidés par la parole de Dieu

-une épouse qui a offert un chapelet, ce qui rappelle que les femmes devraient prendre l’exemple de la Vierge Marie dans la vie quotidienne

-deux militaires qui ont apporté le drapeau national comme signe de la consécration du pays à la Reine de Confiance

-une fillette avec une bougie allumée, signe de la lumière dans la vie chrétienne

-un garçon qui a offert un drapeau du mouvement Apostolique de Schoenstatt pour montrer que toute la famille de Schoenstatt a été consacrée à Marie.

La messe a été clôturée 13heures par une procession vers le Sanctuaire. Ils ont pris le temps de prier et de faire des intentions. Chaque groupes de gens a été représenté : les consacrés, les maris les femmes, les filles, les garçons, les chômeurs, les veuves

Après la bénédiction, ils ont pris bus de retour à 14heures.

Vous saurez que Mutumba a accueilli nos seulement les pèlerins venant de Mont Sion, mais aussi d’autres venant de tous les diocèses catholiques du Burundi. Signalons aussi que ce pèlerinage est organisé chaque année pendant le mois de février.

Egide SIMBARE

Laisser un commentaire