Sur le terrain de Mont Sion Gikungu situé non loin du Sanctuaire et de l’Eglise de la Sainte Trinité, s’est déroulé le jeudi 14février 2019 un match de football qui a opposé l’équipe des employés du Mont Sion Gikungu et les jeunes candidats.

Les employés sont déjà sur terrain 15heures. Ils font un échauffement pour se préparer. Ce qui se remarque est qu’ils sont prêts, fiers et sans peur. Quelques minutes plus tard, dans leurs maillots rouges, les candidats arrivent. Ce sont les jeunes garçons qui sont en train de suivre la première formation au sacerdoce. Ils se saluent mutuellement  avant que commence le match 15heures et demie.

Tous les deux groupes ont manifesté la volonté de gagner pendant la première mi-temps mais cela n’a pas empêché l’équipe des employés de marquer un premier but. Voyant cela, les candidats ont augmenté leur force mais en vain parce que la première partie du match est terminée avec un but à zéro.

Les candidats sont jeunes, forts et vigoureux, à l’opposé des employés qui sont en majorité des hommes adultes. Malgré cela, l’évidence est que les employés sont rapides et ils ont quelques tactiques. Pendant la deuxième  mi-temps, tous ont montré le courage. L’équipe des candidats a fait tout pour gagner, malheureusement, les employés ont marqué le deuxième score, tout juste quelques minutes après le début de la deuxième mi-temps.

Les candidats ont enduré, et le premier but qu’ils ont eu a été le fruit de cette patience qu’ils ont manifesté dans le terrain. Nous avons remarqué  la lassitude des employés, mais ils se sont efforcés jusqu’à ce qu’ils reçoivent un troisième but avant que le match termine.

L’arbitre a sifflé la fin du match 17heures dix  avec trois(3) buts de la part des employés contre un(1) des candidats. Un certain Emmanuel RUKUNDO a manifesté sa joie : «  je suis vraiment heureux. La victoire est la nôtre. Nous venons de leurs prouver le contraires, parce que ils croyaient que nous ne savons rien. »

L’objectif du match

Ce match a été organisé pour consolider l’unité et l’amour existants entre les employés et les employeurs comme l’a signalé Emmanuel un des employés et aussi un parmi ceux qui ont organisé ce match : «  nous avons voulu faire ce geste pour renforce l’amour qu’il y a entre nous et nos employeurs et aussi pour se détendre.»

Et sur la question de savoir si ce genre de match avait eu lieu dans le passé, Emmanuel a répliqué : «  Nous le faisions dans les années passées mais nous avions dû suspendre. Voilà nous venons de recommencer et nous allons continuer

Après le match, candidats et employés sont allés partager un verre.

 

Brigitte IRAKOZE

Laisser un commentaire