La fête de la présentation du Seigneur au temple a été célébrée au Sanctuaire Marial de Shoenstatt Mont Sion Gilkungu le samedi 2 février 2019, dans une messe qui a débuté 11heures précises.

C’est la période de la petite saison des pluies et pourtant le soleil tape fort, il fait chaud, l’impression  qui règne est qu’il va bientôt pleuvoir. Malgré cela, les fidèles de Mont Sion ainsi que les pèlerins, dans le silence, devant l’Eglise de la Sainte Trinité, ils attendent le tintement des cloches. A côté d’eux, une table pleine des bougies, les uns emballés dans les cartons, d’autres libres.

Voilà! Les cloches sonnent, les prêtes arrivent. Le Père Longin NTIRANYIBAGIRA en compagnie de deux autres dont le Diacre  Marcien procède à la bénédiction de ces bougies après une prière. Il a invité alors tous les fidèles à une procession vers le Sanctuaire, lieu de la célébration. Les religieuses étaient nombreuses parce que c’est aussi la fête des consacrés. Elles se sont alignés devant et ont entonné les chants de vocation. Les autres fidèles, bougies dans les mains, ils suivent et  après , sont venus les prêtres.

Arrivés au Sanctuaire, ils ont déposé leurs bougies dans des endroits préparés derrière le Sanctuaire. La messe commence. Dans l’introduction, le Père Longin a fait savoir qu’ils sont venus célébrer la fête de la présentation de Jésus, et aussi se joindre aux consacrés qui fêtent. «  Nous avons fait cette procession, les bougies allumés, c’est pourquoi personne n’a trébuché. »  Il a ajouté : « cette fête nous rappelle  notre honneur d’être les enfants de Dieu que nous a fait son filsNous avons eu le baptême et nous nous sommes engagés. Certains d’entre nous ont ajouté d’autres engagements dans leur vie consacrée, pour être de plus  que les autres la lumière du monde. » De ce fait, il a félicité tous les consacrés.

Dans son homélie, le diacre Marcien NDAYIZEYE a rappelé les motifs de cette célébration : « Aujourd’hui, c’est la fête de tous les baptisés, la fête de lumière et aussi la fête des consacrés. »

Selon lui, comme le vieux Siméon et la vieille Anne dont  a parlé l’Evangile, ils sont venus à la rencontre du Seigneur. «Jésus est la lumière  qui éclaire notre chemin, nous sommes alors venus à sa rencontre. »  Il a ajouté que c’est aussi le moment opportun pour contrôler là où ils en sont avec l’accomplissement de leurs engagements baptismaux. «Nous sommes appelés à tourner la page pour évaluer notre vie. » S’adressant aux consacrés, il leurs a rappelé la joie qui doit les caractériser tous les jours comme l’a dit le Saint Père. « Vous devez chaque fois manifester la joie envers les autres et portez sur cœur les charismes de vos congrégations. Comme ça, vous serez capables de bien annoncer la bonne nouvelle et être de vrais témoins de l’amour du Christ. »

Il a terminé en invitant tous les fidèles à prier les uns pour les autres et demander les forces divines afin de pouvoir continuer l’apostolat.

Pendant l’action de grâce, les fidèles et surtout les consacrés ont manifesté la joie et la gratitude.

La messe a pris fin 13 heures dans un climat d’ambiance totale.

 

Brigitte IRAKOZE

Laisser un commentaire