Il s’est tenu, depuis le lundi 14 janvier 2019, à Mont Sion Gikungu, une session des catéchistes responsables des autres, venant de toutes les paroisses de l’Archidiocèse de Bujumbura.

La salle du Centre Joseph Engling était pratiquement pleine : Les prêtres ; les frères et sœurs ; les hommes et femmes, les garçons et filles. La première conférence a été donnée depuis 8heures et demie après une prière d’ouverture et un mot d’accueil du chargé de la commission diocésaine catéchèse-liturgie, suivie d’une présentation.

La première conférence avait comme thème : « connaitre, aimer et faire aimer l’Eglise-Mère ». Le conférencier a d’abord rappelé les origines de l’Eglise et il a fait connaitre les différences de l’Eglise catholiques et les autres Eglises. Selon lui, notre Eglise est une, sainte, catholique et apostolique. Elle est sainte car celui qui l’a fondé est Saint, aussi parce qu’elle contient des pécheurs pardonnés. Comme ils venaient d’être rappelés qu’ils ont une richesse, ils se sont levés, ils ont dansé sous le chant rythmé par leurs applaudissements « ekleziya sinzoyiheba. » 

La conférence suivante portait le thème : « La multiplicité des sectes, un défi pour l’Eglise ». Il a été question de savoir quels sont ces sectes et pourquoi leur multiplicité, sans oublier les problèmes qu’ils génèrent à l’égard de l’Eglise. Ils ont aussi eu l’occasion de voir ensembles quelques remèdes.

Le troisième conférencier a parlé de « La place de la Vierge Marie dans l’Eglise ». Pour lui, Marie est un héritage que nous avons reçu de Jésus avant sa mort. Il a partagé la dignité de Marie comme mère de Dieu. La grandeur de Marie consiste non seulement par le fait qu’il a engendré le Sauveur mais aussi par le fait qu’elle a accepté et accompli la volonté de Dieu.

L’objectif de cette session

Comme nous l’a signalé l’Abbé Paul BUTOYI, le chargé de la commission catéchèse dans l’archidiocèse, la session avait un double but : la formation des responsables de la catéchèse et l’évaluation de l’année pastorale écoulée. C’était une occasion pour eux d’échanger  sur les difficultés qu’ils ont rencontré et essayer d’y trouver remèdes, afin que ça ne se répètent pas, et aussi partager les facilités.

Pour clôturer, l’Abbé Paul les a invité de prendre chez eux la Mère de Dieu : « Je vous demande de partir avec la Vierge Marie, dans vos familles, dans votre apostolat parce qu’elle a été la première en mission. Prenez – la dans votre vie à l’exemple de l’apôtre Jean. »

Ce Prêtre dit être satisfait du déroulement de l’activité et espère que ça va porter des fruits. La session qui avait  commencé lundi le 14 janvier a été clôturée le mardi 15 janvier 2019 et elle est organisée chaque année.

Brigitte IRAKOZE

Laisser un commentaire