Abbé Noel NTIRANDEKURA

Mont Sion Gikungu célèbre la messe de ce 2è dimanche de l’avent le 9 décembre avec Abbé Noël NTIRANDEKURA.

A Mont Sion Gikungu, il est 9heures et demie. Sous le ciel couvert de nuages, les fidèles dans l’Eglise sont en train de dire le chapelet et d’autres venants  des alentours du sanctuaire se pressent d’arriver. Les cloches retentissent c’est le début de l’eucharistie.

« Ils ont été malheureux  parce qu’ils n’ont pas écouté la voix de Dieu à travers ses prophètes. »Tels sont les propos qu’a utilisé Abbé Noël en commençant son homélie. Ces sont les Israelites qui ont fait la sourde oreille à la parole du Seigneur et voilà alors qu’ils sont devenus esclaves  du roi de Babylone. « Mais  comme Dieu est Amour  et Miséricordieux, a dit le célébrant, il ne les a pas laissé voilà qu’il envoie son prophète Baruch pour leur annoncer la bonne nouvelle du salut. Jérusalem, dit le Seigneur quitte ta robe de tristesse et de misère. »

Nous aussi a signalé Abbé Noël, sommes appelés à écouter cette voix qui nous donnent l’espérance parce que nous sommes lassés par de nombreuses peines. Que devons-nous faire ? Selon lui, rien d’autre qu’écouter cette parole de Dieu qui nous invite à la conversion comme le signale Jean Baptiste dans l’évangile. Les prophètes comme Jean existent même aujourd’hui a-t-il insisté. Nous devons ajoute-t-il écouter cette parole qui nous invite à préparer nos cœur pour Messie.

Il a invité tout un chacun de retourner en arrière et voir son baptême et de se demander : est-ce suis-je encore enfant de Dieu ? Suis- je encore frère de Jésus ? Il n’y a plus malheur qu’être sourd alors qu’on a des oreilles, et avoir des oreilles mais rester sourd a-t-il martelé.

D’après le célébrant, nous devons enlever tout ce qui nous éloignent de Dieu tel que la jalousie, la haine, la méfiance, le vol, la tuerie, l’injustice comme pour abaisser la montagne que nous dit Luc dans l’évangile. Abbé Noel a fait remarquer que la parole aujourd’hui se base sur la conversion. Il a alors conclu en lançant un appel à tout un chacun de changer son cœur et de se préparer au jour le jour pour attendre sain et sauf le christ.

Brigitte IRAKOZE

Laisser un commentaire