Père Félicien NIMBONA

A Mont Sion Gikungu, mercredi le 5 a été le 7ème jour de la neuvaine pour se préparer à la prochaine solennité de l’Immaculée Conception. La louange qui a commencé 18h a été suivie d’une instruction dispensée par le Père Félicien NIMBONA. Se référant sur la parole de Dieu tirée dans la deuxième épître  de saint Paul apôtre aux corinthiens chapitre 5,14-21, il a montré comment Marie est Reine de la réconciliation.  Selon le Père  Félicien, c’est Jésus qui nous a concilié avec  Dieu le Père et Marie est la mère de notre médiateur, elle devient de ce fait Reine de la réconciliation.

Il a rappelé que Mont Sion Gikungu a couronné la Vierge Marie le 15 Août 2009 comme Reine de la paix et de la réconciliation avec deux objectifs: remercier la Mère Trois fois Admirable et la prier pour donner encore les grâces à ses enfants. Il est revenu sur les origines du sanctuaire : « Notre sanctuaire a été construit en pleine crise de 1993, mais depuis son inauguration 1994, la Mère de Dieu avait manifesté son amour, elle avait détruit les murs qui distinguaient les uns des autres. » Forte et de savoir que la réconciliation est un don de Dieu » a-t-il ajouté.

Il a continué en disant que le Burundi a eu un passée regrettable et que nous devons la mettre dans les mains du Seigneur avec la Mère Reine de la réconciliation afin de pouvoir construire  un avenir meilleur et plein de succès. Une question est alors survenue : Pourquoi Marie est la Reine de la réconciliation ? A cela, le Père Félicien a rétorqué : « Nous ne devons pas oublier l’honneur d’être Immaculée Conception qu’a reçu Marie. Dieu l’a comblé de grâces.» D’après lui, Marie a été un diacre à côté de la croix sur laquelle son fils Jésus nous réconcilie avec Dieu le Père comme le dit Père Joseph KENTENICH. On ne peut pas de ce fait séparer Jésus de sa mère. Marie a engendré celui qui doit porter sur lui toutes nos peines, a martelé le Père Félicien, celui qui est venu détruire tous les murs qui séparaient les gens. Il a clôturé sur ces mots : « Chaque fois que nous venons dans le sanctuaire Marie nous dit : « Je suis Reine de la réconciliation, vas-y toi aussi concilier avec les autres.»

Témoignage

Madame BARANKEBA Béatrice

BARANKEBA Béatrice témoigne : « J’aime beaucoup le sanctuaire.  Quand j’étais encore à l’école secondaire, mon père m’accompagnait jusqu’à l’internat. Il m’aimait vraiment. J’ai terminé le secondaire et j’ai embrassé l’Université je l’avais finie. Mon papa a rendu son âme le 21 juillet et J’ai reçu l’emploi le 22juillet le jour de l’enterrement. Cela  m’a fortement touché j’ai été blessée et stressée à tel point que je prenne la décision de ne pas me marier pour s’occuper de mes petits frères. Je suis venu ici j’ai été écoutée par un Père et il  m’envoyât  au sanctuaire. Je ne connaissais même pas où se trouve ce dernier. J’ai demandé et quelqu’un m’a montré ; j’ai tout révélé à Marie et je suis rentrée. Après quelques jours, j’ai retrouvé la joie du cœur je commençais à me sentir à l’aise. La mère de Dieu m’a consolé. Après j’ai continué à venir au Sanctuaire et Marie m’a donné la grâce de l’apostolat. Alors qu’au paravent je voyais que je ne pouvais rien, maintenant je participe dans pas mal de groupe d’apostolat et Marie me soutient. »

 Brigite IRAKOZE

Laisser un commentaire