Père Longin NTIRANYIBAGIRA: »L’Immaculée Conception est Reine de la paix

Ce mardi 4 décembre a été le 6e jour de la neuvaine pour la préparation de la solennité de l’Immaculée Conception. Après la louange, on a continué avec l’enseignement du Père Longin NTIRANYIBAGIRA avec comme titre. Comme ça a été manifestée dans notre sanctuaire; l’Immaculée conception est Reine de la paix.

Selon Père Longin, la paix est une bénédiction, c’est un don de Dieu qu’on reçoit en priant et en étant juste. Marie est Reine de la Paix parce qu’elle a conçu et engendré le Roi qui donne la paix. « La mère de Jésus  n’a aucun autre désir que de nous voir vivre paisiblement.»

Père Longin a rappelé les grâces que nous recevons dans le sanctuaire  par Marie Reine de la paix : «Dans le Sanctuaire, nous recevons trois grâces : la grâce de chez soi, la grâce de conversion et la grâce de fécondité apostolique.»

Le Père Longin a pu spécifier chaque sorte de grâce en montrant la complémentarité qu’il y ait entre ces dernières : «Nous venons de la maison étant frustrés et stressés mais la mère de Dieu nous accueille chaleureusement et paisiblement, nous nous sentons  comme les enfants tout près de leur mère et nous commençons notre dialogue avec elle. Le Christ nous convertit par l’intercession de Marie Reine, nous recevons la force de l’Esprit Saint et puis nous sommes envoyés dans l’apostolat. »

Il a rappelé que nous avons couronnés la Vierge Marie dans le Sanctuaire comme Reine de la paix et de la réconciliation et que nous devons alors combattre pour maintenir la paix. « A l’exemple de Marie, nous sommes appelés à consolider la paix et ne pas se borner sur ce qui nous différencient » a-t-il martelé. Il a terminé en invitant tout un chacun à être  témoin de la paix  surtout dans son entourage.

Témoignage

Dans le Sanctuaire Marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu, Jésus donne tout par l’intercession de la Reine de la paix.

Madame NDAYISABA Justine

NDAYISABA Justine témoigne qu’elle a reçu le 5è enfant par la prière de la Mère de Dieu. Elle raconte : « Après le 4e enfant, j’avais utilisé les méthodes contraceptives et j’avais mis le stérilet. Un jour, je me suis rendu à l’hôpital et j’avais pris la décision d’enlever ce truc parce que j’avais vraiment envie d’un enfant. Je venais alors au Sanctuaire et j’ai dit à Marie que je désire un enfant et surtout une fille. Je lui ai dit : «Maman Marie j’ai enlevé la chose». Après deux mois, j’ai conçu. Je suis allée faire l’échographie et on m’a dit que j’ai un garçon. Une deuxième fois, avec un autre médecin, on me dit la même chose. Mais j’avais dans mon cœur l’espérance de ce que j’ai demandé à Marie. Le jour arriva, j’ai mis au monde une fille. Dieu m’a répondu! Je remercie le Seigneur »

Brigitte IRAKOZE

Laisser un commentaire