La lettre d'alliance est une revue mensuel qui relate ce qui s'est passé au sein du mouvement Schoenstatt pendant un mois.

LETTRE  D’ALLIANCE
        Mouvement  Apostolique de Schoenstatt / Région des Grands Lacs

« Dans l’Alliance d’Amour avec Marie, bâtissons une famille fidèle au charisme du Père »  

 

 

 Parole du Fondateur                                                                                               Déc. 2018,  No 12                                                                                                                                                

« L’idée de la vraie liberté ne nous a plus jamais lâchés (depuis le 27 octobre 1912 lorsque le Père Kentenich prononça son discours inaugural du Mouvement naissant de Schoenstatt – Acte de Pré-fondation). Elle (la liberté) est devenue la question-clé de notre spiritualité.
Dans le camp de concentration de Dachau, les grands idéaux éducatifs de la Famille trouvèrent leur place dans le Chant de la Patrie. Une strophe chante cette idée de la liberté inspirée par l’amour :

‟Connais-tu le pays qui est semblable au ciel,
Royaume tant désiré de la liberté
où la bienséance et la magnanimité́
triomphent de ce qui, vers le bas nous appelle ;
où les moindres désirs de Dieu sont embrassés,
et recueillent un oui joyeux et décidé ;
où ils s’imposent en vainqueur jour après jour
selon les lois fondamentales de l’amour ? ”  (Le pays dont veut parler le P. Kentenich est la Famille de Schoenstatt)

La vraie liberté́ est le cœur de notre spiritualité́. C’est pourquoi elle nous a occupé pendant plusieurs années. Elle le fera aussi à l’avenir. Ce n’est pas sans raison que, dès le début, la loi de la porte ouverte a particulièrement attiré notre attention sur la liberté́ en lien avec l’obéissance. L’obéissance animée par l’amour rend libre. » (Kentenich Reader, Tome I, La fondation du point du vue de la foi en la Providence, page 101-103)

Le 29 octobre 2018, le Père Rodrigo Delazar est rentré dans son pays natal le Chili où il va continuer son Ministère Sacerdotal. Nous lui souhaitons bonne santé et lui disons merci pour tous les services.  

Réflexion:
Afin d’expliquer comme  la liberté est l’aspiration ainsi que le moteur qui fait grandir Schoenstatt, voici une parole historique  de notre fondateur: « La vraie liberté est le cœur de la spiritualité  du Mouvement Apostolique de Schoenstatt ». Lorsque le Père Kentenich  rédige ces mots,  il se trouve condamné par le Saint Office. Il profita ainsi de cette occasion pour rédiger  un document qui allait servir de clé pour comprendre Schoenstatt. Dans ce document, Père Kentenich  indique les idées fondamentales qui ont été historiquement  à l’origine de la Famille de Schoenstatt,  particulièrement  la vraie liberté. En effet, c’est dans une atmosphère de révolte des séminaristes qu’il commence son travail de directeur spirituel sur demande de ses supérieurs.  Afin de résoudre le problème, P. Kentenich va  plutôt prendre au sérieux les jeunes, les écouter, et avec eux, chercher  des solutions. Et comme ils  revendiquaient plus de liberté, P. Kentenich les aida à découvrir que  la vraie liberté est celle ″des enfants de Dieu″ et que pour l’acquérir, il faut apprendre à se connaître soi-même,  avoir des buts, se laisser guider par la main de la Sainte Vierge Marie et rester toujours à l’écoute ‟de la voix de Dieu‟. Ainsi, la culture de la vraie liberté devint la première motivation de Schoenstatt en même temps le fil d’or qui conduit  à comprendre le premier but de Schoenstatt, celui de former  ‟l’homme nouveau dans la communauté nouvelle‟.
La vraie liberté n’est pas  une utilisation arbitraire et égoïste de mes  désirs à  moi, mais plutôt, une force intérieure de maturité qui rend les hommes capables de se donner par amour les uns  aux autres.
La vraie liberté conduit au partage et à la générosité ; à l’altruisme  et au  don de soi. La vraie liberté nous invite à rester fidèles à nos engagements qui sont des  signes d’amour de Dieu.

Noël se trouve à nos portes est nous fait découvrir la vraie image d’un Dieu qui, étant riche, se fait pauvre et démuni pour nous faire un grand signe de son amour libre pour l’humanité toute entière. Joyeux Noël.                      P. Rodrigo Delazar

 


Témoignage
Pour bénéficier d’une bonne formation chrétienne, je voulais, dès ma jeunesse,   participer à un Mouvement d’Action Catholique mais je ne savais pas lequel. Attirée par sa spiritualité de l’Alliance  – la sainteté du quotidien  et l’apostolat, j’optai finalement pour Schoenstatt.  J’étais davantage attirée par sa pédagogie, particulièrement celle de l’idéal, des liens et de la confiance.  Je remercie mes camarades de groupe  de Schoenstatt pour la manière dont ils ont appliqué cette dernière dans leur apostolat à mon égard dans un moment difficile de ma vie.  Alors que je perdis mon frère que j’aimais tant,  sa mort inopinée me causa un traumatisme. Mes camarades de Schoenstatt le remarquèrent sans doute car elles m’entourèrent d’une proximité et d’une assistance exceptionnelle. Tandis que je perdais petit à petit confiance aux gens et menais progressivement une vie solitaire, elles me rendirent régulièrement visite. Aujourd’hui, notre Mère la MTA s’est glorifiée dans ma vie. Je suis redevenue libre, capable d’aimer et de pardonner.   Jeunesse féminine de Schoenstatt – Paroisse Rumeza – Diocèse Bururi
Nouvelles de Schoenstatt
Archidiocèse de Gitega : Semaine d’octobre 2018 et clôture de l’Année du Père Kentenich
Afin de célébrer la ″Semaine d’octobre″ et clôturer ″l’Année du Père Kentenich″, les délégués de la Famille de Schoenstatt en Archidiocèse  de Gitega se sont réunis  à l’ombre du Sanctuaire marial de Mushasha à Gitega  en compagnie de leur Aumônier diocésain, M. l’Abbé Pierre Ntahompagaze qui a présidé la Semaine.  Ce fut aussi l’occasion de proclamer la devise de l’année 2019 dans la Région des Grands  Lacs : « Dans l’Alliance d’Amour avec Marie, bâtissons une Famille fidèle au Charisme du Père ». Les animateurs de la Semaine sont revenus essentiellement sur les enseignements qui étaient donnés  aux délégués de la Semaine d’octobre au niveau national et régional à Mont Sion Gikungu du 13 au 15 septembre 2018 où  l’Année du Père Kentenich fut clôturée au niveau national et régional. Ce fut aussi l’occasion aux participants à ladite Semaine, de jeter un regard en arrière et en avant, d’une part pour apprécier ce qui a été réalisé en 2018, d’autre part pour planifier 2019. Ainsi ils se sont engagés : 1. – A redynamiser le Mouvement dans les paroisses et les écoles. 2. – A soutenir financièrement l’apostolat du Mouvement dans l’Archidiocèse  en contribuant  au moins 200F par personne  et par an. 3. –  A organiser des voyages d’apostolat dans les deux régions pastorales de l’Archidiocèse:  le 9 décembre 2018 dans la région de Gitega et le 27 janvier 2019 dans la région de Makebuko. 4.-  Ils ont aussi prévu une visite en retour dans le diocèse de Ngozi au mois de juin 2019. Enfin, quelques dates déjà fixées ont été rappelées dont  le 2 décembre 2018: rencontre diocésaine et régionale de la branche des Hommes de Schoenstatt  au Centre Lavigerie à Gitega.
Pour information, l’Aumônier diocésain nous a informé que le Père Rodrigo Delazar, qui était l’Aumônier Dirigeant  national et Régional  est rentré  au Chili où il va continuer son Ministère Sacerdotal.   Il est provisoirement remplacé par  le Père Yves Irakoze, en attendant la nomination officielle d’un successeur.
Enfin, la Semaine d’octobre en Archidiocèse de Gitega a été clôturée par une messe d’Action de grâces au cours de laquelle des offrandes diverses ont été données d’une part pour soutenir le Sanctuaire marial de Mushasha, d’autre part pour soutenir le Centre  des handicapés de Rumuri dont les vivres comme le haricot, le riz et les pommes de terre, ont été distribués par une délégation à la Semaine.                                                                                                          Ndikumana Charles
— Ligue des Hommes de la ‘Région Mairie et ses périphéries’ : Une journée de formation
Le dimanche  04 /11/ 2018, à partir de 10 h, les Hommes se sont réunis dans les locaux de la  CEAL à St Michel,  accompagnés de l’Aumônier diocésain de Schoenstatt, M. l’Abbé Innocent Bandyatuyaga qui leur a donné un enseignement sur « Les défis de l’éducation chrétienne en famille aujourd’hui ».  Le Père Christophe Kashiga  Kokipate, nouvel Aumônier national de la branche, était aussi présent. Il a saisi l’opportunité pour une prise de contact avec les chefs diocésains de Bujumbura, Bubanza et Bururi qui étaient invités à cette fin. A l’issue de la rencontre, quelques résolutions ont été prises :
1. – Le dimanche 03/02/2019, à partir de 9 h :  journée de formation de la branche pour la ‘Région Mairie et ses périphéries’ dont les paroisses Rugazi, Mubimbi, Rushubi, Buhonga, Matara et Ruziba.  Le thème  du jour sera :  « Sa mission (notre fondateur) – Notre mission ».
2.
Le dimanche 05/05/2019,  aussi à la CEAL, à partir de 9 h : Journée de formation de la branche pour les diocèses de Bujumbura, Bubanza et Bururi (tous). Les enseignements seront articulés sur la devise de l’Année 2019 dans la ‘Région des Grands Lacs’.                                                                                                                   Fidèle Havyarimana
Apôtres de la Vierge Pèlerine : Choix de la devise annuelle 2019  et envoi des apôtres
Le dimanche 11 /11 / 2018, la Sœur M. Aurélie, Responsable de cette Apostolat au Burundi s’est rendu dans la paroisse Mutoyi – Archidiocese de Gitega. A cette occasion, 16 nouveaux Apôtres ont été officiellement investis. Le week-end suivant, les délégués des différents diocèses et des paroisses se sont rencontrés à Mont Sion Gikungu et ont choisi leur devise de l’année 2019 : « Mu Nsezerano y’Urukundo na Bikira Mariya, tube abatumwa b’ibanga mu miryango. » – Dans l’Alliance d’Amour, soyons des apôtres fidèles de la Sainte Vierge dans les familles  ».              Sr. M. Aurélie Hashazuwambaye
Ligue des mères de la Région Sud de la Mairie : Pèlerinage à pied au Sanctuaire de Confiance
Le
Samedi 17/ 11/ 2018, 17 Mères de Schoenstatt de la Région Sud de la  Mairie de Bujumbura,  accompagnées de 2 Sœurs de Marie de Schoenstatt, ont effectué un pèlerinage  à pied au  Sanctuaire de Confiance à  Mutumba (20 km).  Toutes ces mamans portaient chacune le Foulard du Mouvement. Comme c’était beau!  Ce qui était encore plus impressionnant, c’est la joie qu’elles rayonnaient en chantant et en priant le rosaire tout au long du chemin. Le but de ce Pèlerinage était de prier pour toutes les Mères qui ont conclu l’alliance d’amour. Arrivées à Mutumba, elles ont suivi une conférence sur l’Alliance d’Amour et ont reçu  le sacrement de la réconciliation ainsi que la Sainte Messe. Toutes étaient contentes et ont exprimé leur souhait  de refaire un tel pèlerinage à pied.  Nous allons prier pour la paix dans le monde.
Nous saisissons l’opportunité pour vous inviter au pèlerinage du 10 février 2019 au Sanctuaire de Confiance à Mutumba, pourquoi pas encore une fois à pied pour ceux et celles qui le veulent. Les Sœurs de Marie sommes toujours disposées pour vous tenir compagnie.                                                                                                        Sr. M.  Aline Havugiyaremye
— Jeunesse féminine  et Enfants de Lumière à Bujumbura :Visite de la Sœur Responsable
Le dimanche 4/11/2018, la Sœur Responsable nationale de la Jeunesse féminine s’est rendu à la paroisse SOCARTI – Aumônerie de la Police Nationale où elle a rencontré 34 Enfants de Lumière et 30 jeunes filles. Le dimanche 11 novembre, ce fut le tour du Lycée Scheppers  et ses environs où elle a rencontré 5 Enfants de Lumière et 57 jeunes filles des paroisses Saint Sauveur, Esprit de Sagesse, St Jean Baptiste. Enfin, le samedi 17 novembre, elle était à la paroisse Ngagara où elle a rencontré 20 jeunes filles.                                                                                                       Sr. M. Fabiola Nizerimana

 

Laisser un commentaire