Sanctuaire Marial de schoenstatt Mont Sion Gikungu

Le sanctuaire est différent de l’oratoire : un oratoire est une petite chapelle tandis qu’un sanctuaire est un édifice sacré, un lieu secret, intime. Les sanctuaires marials de Schoenstatt sont différents des autres sanctuaires.

Partout dans le monde, il y a plusieurs sanctuaires et beaucoup d’entre-eux sont issus des apparitions. (Sanctuaire marial de Kibeho /RWANDA, sanctuaire de Lourdes en France,…). Mais le sanctuaire marial de Schoenstatt est né de l’idée du P. Joseph KENTENICH. Schoenstatt signifie « un bon lieu ». P. Kentenich avait l’ambition d’instituer sur ce mont un lieu de pèlerinage, il voulait aussi faire de ce mont un « Thabor » sur lequel se manifesterait la splendeur de Marie.

Sr Marie Louise HARERIMANA: »Notre sanctuaire est le fruit de l’amour du PJK envers la mère de Dieu »

Soeur Marie Louise HARERIMANA des Sœurs de Marie de Schoenstatt rencontrée tout près du sanctuaire marial de schoenstatt Mont Sion Gikungu ce lundi 19 novembre nous a raconté  : « le sanctuaire de schoenstatt  est le fruit de l’amour que le P. Kentenich  avait envers la Vierge Marie .Ce n’était pas né de l’apparition. Le sanctuaire de schoenstatt a comme pilier l’alliance d’amour  avec la Mère de Dieu qui se manifeste par la contribution dans le capital de grâces ».

 

Voilà ce qui différencie les autres sanctuaires marials des sanctuaires marials de schoenstatt. L’objectif du P. Kentenich n’était autre que la Mère de Dieu prenne place à cet endroit et qu’elle intercède pour tous ceux qui viendraient à sa rencontre. Il disait : « Nous voulons que ce sanctuaire devienne le chez-soi pour le groupe d’abord qui sait ce qu’il vaut et ensuite pour ceux qui le découvriront plus tard. »

Comme tous les autres sanctuaires alors, le sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu est un lieu de pèlerinage. Au jour le Jour, de temps en temps, on observe un mouvement des fidèles qui  se hâtent vers le sanctuaire. Ils sont fiers d’y passer un temps de calme et de silence. Sans doute que la Mère de Dieu manifeste sa beauté et donne des grâces à ses enfants. De diverses intentions y sont adressées à Dieu et le Seigneur exauce par l’intercession de la Mère Trois fois Admirable de Schoenstatt.

Ultérieurement, nous allons revenir sur les témoignages vivants de certains pèlerins.

Brigitte Irakoze

Laisser un commentaire