Fraternité Jeunesse Lumière de l’ETS Kamenge au Sanctuaire

Le Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu est un centre de pèlerinages et de formation. C’est l’un des objectifs dudit Sanctuaire. Trois activités s’y sont déroulées ce samedi 10 novembre 2018 tant dans le domaine de pèlerinages que dans celui de la formation. Il s’agit du pèlerinage de la Fraternité Jeunesse Lumière au Sanctuaire, la récollection des Encadreurs des enfants dans la Salle du Père et la formation sur l’éducation financière dans la Salle Polyvalente.

Dans le domaine des pèlerinages, à l’intérieur du Sanctuaire, c’était un groupe de gens fait des anciens membres de la Fraternité Jeunesse Lumière qui s’étaient rencontrés pour prier. Leur rencontre avait quelque chose de particulier par rapport aux autres pèlerinages. Fondé à l’Ecole Technique Secondaire (ETS) de Kamenge, ces anciens élèves sont aujourd’hui éparpillés dans des Universités, d’autres sont déjà dans la vie professionnelle. Ils étaient venus comme intercesseurs. Ils priaient pour les malades et les détenus qu’ils connaissaient tout en précisant leurs noms ; ils priaient pour les familles ; pour les gens qui se comportent mal, qui s’enivrent, etc. À la fin, ils se sont consacrés à la Vierge Marie avec des bougies allumées et ont récité la prière du Pape Pie XII. Celle-ci, comme nous l’a dit un des participants, est diffusée par le Foyer de Charité de Bujumbura. Nous contacterons ultérieurement le Foyer de Charité de Bujumbura pour nous faire part de cette prière et elle sera publiée sur notre site.

Les Encadreurs des enfants à la fin de la récollection

Dans le même cadre de pèlerinage, une autre activité était en train de se dérouler dans la Salle du Père, à la Maison Joseph Kentenich entre 9h et 11h00. Cette activité concernait à la fois le domaine des pèlerinages et le domaine de la formation.

Dirigée par le Père Longin Ntiranyibagira,c’était une récollection du groupe des Encadreurs des Enfants. Issus du groupe « Mukama Menyekana » initié par les Soeurs Bene Mukama, ces Encadreurs s’occupent des enfants pendant le moment de l’homélie.

Comme nous l’a annoncé Madame Anne Marie Nizigiyimana, Présidente de ce groupe des Encadreurs des Enfants à Mont Sion Gikungu, cette récollection était centrée sur l’attitude que doit prendre l’animateur ou l’animatrice face à ces enfants. La vision étant de promouvoir l’éducation, la foi chrétienne dès le bas âge et la connaissance / intelligence. Le Père Longin leur a donné sept règles d’or pour atteindre à leur objectif : l’action de grâce, la gaieté de tous les jours, la prière de tous les jours, la lecture quotidienne de la parole de Dieu, prendre soins de la maison de Dieu, faire de bonnes actions et manifester l’amour partout.

Signalons que cette récollection avait vu la participation d’une vingtaine de membres.

Formation sur l’éducation financière dans la Salle Polyvalente

Une autre activité se déroulait dans la Salle Polyvalente, dénommée Saint Vincent Pallotti. C’était une vingtaine de jeunes gens, filles et garçons, parmi lesquels un Prêtre et un Diacre. Ils suivaient une formation sur l’éducation financière. Selon une personne qui avait participé à cette formation, elle était dispensée par Monsieur Ferdinand Nduwimana, Expert en Planification des Affaires. Elle a ajouté que cette activité se fait les samedis de 8h à 12h00 et que c’était la troisième fois.

Rappelons qu’une activité similaire avait eu lieu deux fois en 2013, dans cette même salle, et avait vu la participation d’un nombre important de personnes dont certaines autorités du pays d’alors.

Jean de Dieu Niyonkuru

Laisser un commentaire