En ce 15 août 2018 est fêtée l’Assomption de la Vierge Marie, à Mont Sion Gikungu comme partout ailleurs chez les Catholiques. Le thème de ce jour était : « Avec la Vierge Marie, Mère de l’Eglise et de la famille, soyons le levain de la paix et de la réconciliation.»

L’Archevêque de Bujumbura Monseigneur  Gervais BANSHIMIYUBUSA a  présidé cette solennité, entouré de plusieurs prêtres et d’autres futurs consacrés. L’Eglise de la Sainte Trinité était remplie de pèlerins.

La procession évolue sur une longue chaîne, l’Archevêque bénissant l’immense assemblée de pèlerins. L’air est lourd mais personne ne se lasse. L’image de la Vierge Marie est portée par deux militaires et deux policiers en uniformes. « La Sainte Mère de Jésus rapproche tous ses enfants, chacun trouve une place dans son cœur », me chuchota à l’oreille un ami.

Avant d’entrer dans le vif des cérémonies, le Recteur du Sanctuaire, le Père Félicien NIMBONA a souhaité la bienvenue aux nombreux pèlerins, spécialement l’Archevêque Gervais BANSHIMIYUBUSA, les pèlerins venus de plusieurs localités du Burundi, de la Suisse, d’Autriche, du Chili, de la Tanzanie et du Congo.

Dans son homélie, l’Archevêque de Bujumbura a dit que Dieu a fait honneur à la Vierge Marie en récompense de son accord  pour enfanter son Fils Jésus, Sauveur du monde. Il a ajouté que même les humains, princes de ce monde, accordent les honneurs à leurs parents et s’étonne comment Jésus aurait délaissé sa Mère souffrir ici sur terre. « Rien d’étonnant que Marie, Mère du Christ et de l’humanité soit élevée au rand supérieur à celui des anges. » a dit Monseigneur Gervais.

Les offrandes faites à Marie

Le moment de la liturgie nous offre un spectacle original riche en couleurs. Quelques familles se sont constituées pour offrir à Marie leur foyer, leurs enfants pour qu’elle les éduque par la parole de Dieu, pour qu’elle soit la lumière de leur pas et qu’elle bénisse les produits de nos terres. Des femmes Inakirimba en majorité, forment de longues rangées avec des corbeilles sur la tête. Elles avancent au rythme des chants de louange à Marie, des femmes congolaises et tanzaniennes étaient présentes. Quelle beauté ! Quelle solennité !

Avant l’action de grâce, le Recteur du sanctuaire ; père Félicien NIMBONA se lève pour exprimer sa gratitude envers l’Archevêque qui fait sa première célébration eucharistique à l’Eglise de la Sainte Trinité de Mont Sion Gikungu dans son statut de nouvel Archevêque de Bujumbura. Deux cadeaux lui ont été offerts : l’image de la Mère Trois fois Admirable de Schoenstatt.
Le deuxième était une génisse. Quant à l’Archevêque Gervais BANSHIMIYUBUSA, il a exprimé sa reconnaissance pour cette générosité dont il venait d’être témoin.

Les cérémonies ont été clôturées par un pèlerinage jusqu’au sanctuaire où tous les pèlerins reçu une bénédiction finale.

 

Gaudence BACANAMWO

Laisser un commentaire