La veillée du nouvel an
2020 au sanctuaire marial de Schoenstatt à Mont Sion Gikungu

Le Sanctuaire marial de Schoenstatt de Mont Sion Gikungu a
organisé une veillée de prière ce trente-un décembre 2019 afin de permettre aux
fidèles le désirant de terminer l’année 2019 avec le Seigneur en lui remerciant
pour tous les bienfaits obtenus à travers l’intercession de la Mère Trois fois
Admirable. C’était aussi une occasion pour eux de présenter au Seigneur le
nouvel an 2020, de lui demander sa bénédiction, sa protection ainsi que son
assistance.

De chrétiens qui ont déjà compris l’utilité d’achever l’année
en prière en rendant grâce au Seigneur pour toutes ses merveilles ont répondu
massivement. D’aucuns ont même répondu à cette invitation en famille complète,
les parents et tous leurs enfants.

A partir de 20h, les fidèles décidés à passer la nuit entière
à louer et remercier le Seigneur pour toutes les grâces obtenues en 2019
commençaient à affluer dans l’église de la Sainte Trinité où s’est déroulée la
veillée. Ceux venus de loin portaient de petits sacs à dos qui contenaient de
la nourriture afin d’assouvir leur faim. Craignant le froid nocturne, c’est en
vêtement contre le froid que d’autres débarquaient.

Tout était en ordre et minutieusement préparé. L’accueil
était chaleureux. A vingt-une heures précises, la veillée de prière a commencé
par la prière de protection dite par le Recteur du Sanctuaire, Père
Herménégilde COYITUNGIYE. Ensuite, ont suivi des chants de louange et d’actions
de grâce, lesquels chants ont duré une bonne demi-heure avant de laisser la
place à la prière du Rosaire en ses mystères joyeux, lumineux, douloureux et
glorieux. Signalons qu’entre un mystère et un autre, il y avait une petite
animation de la Jeunesse du Renouveau Charismatique Catholique appuyée par la
Chorale Sancta Maria.

Peu avant la bénédiction solennelle avec le Saint Sacrement,
les fidèles ont eu un petit moment d’adoration silencieuse. Après la
bénédiction, c’était le tour des chrétiens présents de se souhaiter les uns les
autres les vœux les meilleurs du nouvel an.

Après échange des vœux, l’équipe de louange du Renouveau
Charismatique Catholique de Mont Sion Gikungu a dirigé la prière pendant un bon
quart d’heures. Le diacre Jean Bosco HABONIMANA, dans son enseignement qui a
suivi la prière de louange, a montré aux fidèles la place de la Vierge Marie comme
Reine de la paix. Signalons que le premier janvier, l’église catholique propose
au monde entier de la célébrer comme la journée mondiale de la paix depuis
1968, à l’instigation du Pape Paul VI.

La sainte messe du Nouvel an a été célébrée par le Recteur du
Sanctuaire, Père COYITUNGIYE. Dans son homélie, faisant référence à la première
lecture tirée du livre des Nombres, le célébrant a demandé à tous les fidèles
qui sont sur une même rangée de se prendre par les épaules afin de se bénir en
répétant après lui ces paroles comme le Seigneur l’a suggéré à Moïse:

“Que le Seigneur te bénisse et te garde !
Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage,
qu’il te prenne en grâce !
Que le Seigneur tourne vers toi son visage,
qu’il t’apporte la paix !”

Retenons que vers la fin de l’Eucharistie il y a eu procession
vers le Sanctuaire et que c’est là où tous les pèlerins ont reçu la bénédiction
finale et qu’a pris fin la veillée.

Germain NAHIMANA