La neuvaine à l’Immaculée conception tend vers sa fin. Ce
vendredi 6 décembre 2019 était le huitième jour, l’avant dernier jour. Précédée
par deux messes, l’une de mariage et l’autre de vendredi soir comme prévu par
le calendrier hebdomadaire du Sanctuaire de la Reine de la Paix et de la
Réconciliation de Mont Sion Gikungu, la neuvaine a connu un peu de retard.

Malgré ce petit retard, la chapelle eucharistique, où se
déroule ladite neuvaine depuis le premier jour, n’a pas désempli. Les chrétiens
ont patienté comme la Vierge Marie jusqu’à l’arrivée du Recteur du Sanctuaire, le
Père Herménégilde COYITUNGIYE, le prédicateur du huitième jour dédié à la
pénitence.

La neuvaine a donc débuté par l’Adoration du Saint-Sacrement
pendant un petit moment et a suivi la proclamation de la Parole tirée de l’évangile
selon saint Mathieu. Dans cette prière, introduit le Père, nous voulons voir
comment la Vierge Marie a vécu toutes ses douleurs, lesquelles douleurs vont
nous aider à nous approcher du confessionnal. Signalons que ces douleurs sont
au nombre de sept et sont célébrées le 15 septembre.

Aujourd’hui, nous allons prendre le temps, poursuit le
prédicateur, de regarder  au fond du cœur
les péchés que nous n’arrivons pas à confesser ou à abandonner. Que, ce
vendredi, nous puissions aller au confessionnal afin de consoler le Cœur immaculé
de la Vierge Marie.

Selon le Père COYITUNGIYE, ce n’est pas tous les péchés qui
sont confessés au confessionnal. Il évoque ici la honte comme blocage et invite
tous les chrétiens à changer de comportements afin de se confesser entièrement.
Le Prédicateur invite donc les chrétiens à faire toujours une sérieuse introspection,
laquelle introspection est nécessaire à la transformation, avant d’aller à l’endroit
du prêtre pour se confesser.

A l’aide du Psaume 122, le prédicateur a invité tous les
chrétiens à se repentir. Tous les chrétiens se sont agenouillés devant l’eucharistie
et le Père a fait la lecture dudit psaume. Il a donc invité les chrétiens qui
le veulent à se diriger vers le confessionnal.

Signalons que la neuvaine prend fin ce samedi 7 décembre
2019 par la messe qui débutera à 18 heures. Tous les chrétiens sont invités à y
participer munis des bougies.

Germain NAHIMANA