La neuvaine à l’Immaculée conception va bon train. Ce mercredi, le 04 décembre 2019, était le sixième jour, un jour caractérisé en grande partie par la pluie. De grosses gouttes d’eau tombant des nuages vers le sol intensément semblaient décider à perturber le programme du jour mais en vain. Les fervents chrétiens du Sanctuaire de la Reine de la Paix et de la Réconciliation décidés à poursuivre jusqu’au bout ladite neuvaine ont répondu présents de façon massive et ponctuelle.

La prière a débuté par une petite animation d’une dizaine de
minutes qui a été suivi par la prière du chapelet en ses mystères glorieux. Suivra
ensuite la litanie de la Sainte Vierge Marie et la proclamation de la Bonne
Nouvelle tirée des Actes des apôtres par le prédicateur du jour, le diacre
Floribert KANEZA.

Le diacre a tenu à montrer que la Vierge Marie est depuis
longtemps la Mère de l’Eglise. Un rôle qu’elle continue d’exercer jusqu’aujourd’hui.
Après la montée du Christ, les apôtres sont restés coincer dans la peur et dans
le désespoir. Il fallait quelqu’un pour les remonter la morale, les tenir
compagnie, quelqu’un qui prie avec eux et pour eux. La Vierge Marie a joué ce
rôle, elle est resté avec eux et partageait sans cesse la prière commune. Et le
diacre d’ajouter, même à l’heure la Vierge Marie est au milieu de nous pour
nous assister, elle intercède pour nous auprès de son Fils Jésus.

La famine, les maladies, la guerre, le chômage, la pauvreté,
la haine, le désespoir, … perturbent la stabilité sociale et conduisent souvent
à des actions déplorables comme l’alcoolisme, le suicide, …. A tous ses fléaux
sociaux, le diacre invite les chrétiens à se  tourner vers la Vierge Marie afin qu’elle
intercède pour eux.

Le diacre a cité certaines qualités de la Vierge Marie qu’il
nous faut à tout prix imiter ou à défaut les lui demander. La Vierge Marie
était une femme de prière, elle priait avec ferveur. L’Ange Gabriel, poursuit
le prédicateur, quand il est venu lui annoncer qu’elle allait concevoir le Fils
de Dieu l’a trouvé en prière. La prière doit être le fondement de la vie de
tout chrétien, le repas quotidien.

En invitant la Vierge Marie, nous invitons Dieu chez nous et
Il nous montre que la Vierge Marie a toutes les qualités. Jésus a préféré
prendre chair dans la Vierge Marie. Pour le diacre, la Vierge Marie nous
apprend l’endurance dans notre chemin de la foi dans toutes les épreuves que
nous traversons. Elle n’a jamais trébuché malgré les dures épreuves qu’elle a
croisées sur son chemin et a su garder intacte sa foi.

Dès le début, la Vierge Marie n’a cessé de prier avec les
apôtres. Elle garde toujours ce tempérament comme le concile de Vatican II le
démontre. Le diacre a terminé son enseignement en invitant les fidèles à
toujours rester attachés à la Vierge Marie.

Germain NAHIMANA