Le dimanche 16juin 2019 été de très grande joie pour toute la communauté chrétienne catholique, lors de la célébration eucharistique  de ce mystère  du Dieu Trinitaire, journée spéciale pour les fidèles et les pèlerins du Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu qui fêtent le patron de l’Eglise.

Après le son des cloches, les choristes, les servants de la messe et les Prêtres font procession depuis la sacristie vers l’Eglise, lieu de la célébration. Tous sont en blanc, la couleur du jour, marquant la solennité, la mélodie des chants de louange à la Sainte Trinité se laisse entendre.

« Aujourd’hui c’est une solennité pas comme les autres, parce que pour Pâques, Ascension et Pentecôte, nous célébrons ce qui a eu lieu, mais la Sainte Trinité est un mystère, ce n’est pas un événement », a introduit le Père Léonce NTAKIRUTIMANA, un des Pères de Schoenstatt, le célébrant du jour. « C’est un honneur pour nous les catholiques, a-t-il ajouté, parce que, nous sommes les premiers à croire en ce mystère. C’est une fête de Dieu famille et pour nous c’est notre fête patronale, en ce sens que cette Eglise est dédiée à la sainte Trinité, a-t-il fait savoir.

Dans son homélie, il a rappelé une chose que le Christ n’avait pas dite à ses apôtres avant qu’il ne parte : le mystère de la Sainte Trinité. « Après avoir reçu l’Esprit Saint, dit le Père, nous avons compris que 1+1+1= 1. Mais comprendre ça ne demande pas l’intelligence humaine, explique-t-il, mais la foi comme nous le  proclamons dans Credo. »

Selon le célébrant, Dieu est Un et Trine, et tous ont le même objectif de sauver le monde. Jésus avait justifié cette union quand il disait que celui  qui l’a vu a vu le Père (Jn14,9, Jn 17,21) . « Dieu le Père aime le Dieu Fils et cet amour engendre l’Esprit Saint, il y a une communion puissante entre ces Trois Personnes à Dieu, a-t-il expliqué avant d’ajouter,  « chaque fois que nous faisions le signe de la croix, nous manifestons cet amour qui existe entre les trois. Mais la peur et la honte qu’ont certains d’entre nous de faire le signe de croix, surtout en face de ceux avec qui nous ne partageons pas la même foi m’inquiète.

Que nous rappelle-elle alors cette solennité ?

Comme l’a dit le consacrant, cette une fête qui nous enseigne l’amour, l’unité, l’entente en familles et dans les communautés. «  Nous célébrons cette fête pendant que pas mal de familles sont en danger, sont en chute, les foyers se détruisent en plein air. Aujourd’hui c’est le moment de changer  nos comportements dans nos différents groupes d’appartenance, en évitant d’éloigner les gens selon leur différence. Que puisse la MTA ; la Fille de Dieu le Père, la Mère de Dieu le Fils et la bien aimée de l’Esprit Saint prier pour nous. »

L’Eglise de la Sainte Trinité

La Grande Eglise dite l’Eglise des pèlerins a été inaugurée le 26 mai 2002, jour de la solennité de la Sainte Trinité, raison pour laquelle elle porte ce nom. Alors que le Sanctuaire a cette année 25 ans d’existence, l’Eglise de la Sainte Trinité a 17ans.

La chorale Saint Nicolas de FLÜE a entonné pendant  l’action de grâce un chant de remercier le Seigneur pour cette édifice.

Brigitte IRAKOZE