Pères de Schoenstatt

Le Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu à Bujumbura (Burundi) est à la fois fruit et continuation de la mission de l’Oeuvre Internationale de Schoenstatt fondée par le Père Joseph Kentenich le 18 octobre 1914. En 1965, l’Institut Séculier des Pères de Schoenstatt fut canoniquement érigé. Une année avant, 1964, avait eu lieu au Burundi la bénédiction du tout premier sanctuaire marial de Schoenstatt à Mutumbu au Burndi en charge des Sœurs de Marie de Schoenstatt. Dix ans après, en 1974, les Pères de Schoenstatt prirent la charge de la Paroisse Mutumba au Burundi et ils y restèrent pendant une vingtaine d’années, jusqu’à la bénédiction du Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu le 23 octobre 1994. Le deuxième Sanctuaire marial de Schoenstatt construit à Mont Sion Gikungu  se trouve en pleine ville de Bujumbura, la capitale du Burundi. Comme la mission principale des Pères de Schoenstatt est d’animer le Mouvement de Schoenstatt, la situation géographique de Bujumbura permet un facile rayonnement du Mouvement dans d’autres pays, comme la République Démocratique du Congo, le Rwanda et la Tanzanie où pas mal de groupes sont déjà dynamiques et liés au Sanctuaire de Mont Sion Gikungu. Jusqu’aujourd’hui, la priorité de l’activité pastorale des Pères de Shoenstatt au Sanctuaire marial de Mont Sion Gikungu comprend quatre domaines à savoir: la formation à la vie sacerdotale, la Pastorale du Sanctuaire (les pèlerinages), l’animation du Mouvement Apostolique de Schoenstatt et l’intervention dans le domaine social à  travers les œuvres caritatives.

Aller à la barre d’outils